Bourse > Adp > Adp : Décolle un peu avant les résultats semestriels
ADPADP ADP - FR0010340141ADP - FR0010340141
120.750 € -0.37 % Temps réel Euronext Paris
121.100 €Ouverture : -0.29 %Perf Ouverture : 121.550 €+ Haut : 119.850 €+ Bas :
121.200 €Clôture veille : 19 297Volume : +0.02 %Capi échangé : 11 949 M€Capi. :

Adp : Décolle un peu avant les résultats semestriels

tradingsat

(CercleFinance.com) - Aéroports de Paris figure dans le haut du tableau sur le SBF 120, avant la parution, demain, des résultats semestriels du groupe aéroportuaire.

Nomura a réitéré ce mercredi son opinion 'neutre' et son objectif de cours de 67 euros sur la valeur. Le broker dit attendre une solide croissance du résultat opérationnel sur les six premiers mois de l'année en dépit de la relative faiblesse de son trafic passagers.

Nomura anticipe un chiffre d'affaires semestriel en hausse de 8% à 1,37 milliard d'euros. L'Ebitda devrait se situer de son côté autour de 501 millions d'euros, en hausse de 7% d'une année sur l'autre, ajoute l'analyste. Quant au bénéfice net, il devrait s'être accru de 9% pour atteindre 159 millions d'euros, selon Nomura.

Aurel BGC a confirmé pour sa part son opinion 'conserver' sur Aéroports de Paris et fixé l'objectif de cours à 70 euros. Le titre lui semble bien valorisé par le marché.

Le bureau d'études attend lui un chiffre d'affaires de 1.345 millions d'euros, en hausse de 4,7% et un EBITDA de 499 millions d'euros, soit une marge de 37,1% (contre 36,9% au premier semestre 2012).

Au delà des résultats financiers et des perspectives sur le second semestre, le marché sera attentif à la performance des nouvelles surfaces ouvertes en 2012, aux nouveaux projets attendus, dont principalement Aéroville (110.000m² développés par Unibail), au dossier TAV.

Aux niveaux de cours actuels, Aurel BGC préfère rester prudent car 'le gros des investissements sur Roissy est derrière nous, des modifications sur le contrat de régulation économique ou CRE (par exemple une extension de sa durée) seraient indéniablement une bonne nouvelle (amélioration de la visibilité), mais il n'est pas non plus certain que cela impacte significativement la valorisation, un retour sur le devant de la scène de la spéculation avant l'échéance de mi-2018 (Vinci doit conserver ses titres cinq ans) dépend d'une décision gouvernementale par définition difficile à prévoir, et pas forcément gagnante sur le plan politique'.

Les principaux risques sur l'opinion 'conserver' d'Aurel BGC sont, à la hausse, un retour de la spéculation, des résultats semestriels significativement meilleurs qu'attendu, une révision à la hausse des perspectives de croissance du trafic ; à la baisse, une détérioration de l'environnement économique en France (risque trafic), une détérioration de la situation en Turquie qui pèserait sur le trafic de TAV, un CRE III défavorable pour ADP.

Vers 15h30, le titre ADP avance de 0,4% à 74,8 euros en Bourse de Paris.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...