Bourse > Actualités > Points de marchéffrfrfr > Marché : Le courtier FXCM anéanti par les annonces de la BNS

Marché : Le courtier FXCM anéanti par les annonces de la BNS

FXCM, première grosse victime de la décision de la BNSFXCM, première grosse victime de la décision de la BNS

(Tradingsat.com) - Le monde de la finance compte aujourd'hui sa première grosse victime de la décision choc de la Banque nationale suisse (BNS), qui a entraîné jeudi une chute sans précédent de l'euro face au franc.

Les plus gros dégâts à déplorer aujourd'hui proviennent du courtier en ligne américain FXCM, un spécialiste du trading de devises, dont la cotation à New York a été suspendue ce vendredi après avoir affiché près de 90% de baisse en préouverture, à 1,67 dollar.

L'explication ? A la surprise générale, la BNS a décidé d’abandonner le cours plancher de 1,20 franc pour un euro, instauré en septembre 2011 en pleine crise de la zone euro pour enrayer l’appréciation de sa devise, et d’abaisser son taux de dépôt de 50 points de base à -0,75%.

Selon de nombreux observateurs, cette décision a été prise en anticipation de l’annonce d’un plan d'assouplissement quantitatif (QE) de la Banque centrale européenne incluant des achats d'obligations souveraines, qui se traduirait probablement par une nouvelle baisse de l'euro.

Les annonces de la BNS ont provoqué une forte appréciation du franc suisse face à la monnaie unique, mais aussi un plongeon des marchés à Zurich où les actions des grands groupes helvétiques, dont les ventes à l'export risquent de souffrir, ont fortement chuté.

De son côté, le groupe FXCM coté sur le NYSE a prévenu dès hier soir qu'il pourrait ne plus être en mesure de respecter certains ratios réglementaires. Les pertes enregistrées par ses clients, qui sont de l'ordre de 225 millions de dollars selon un communiqué de la Société, pèsent naturellement sur les équilibres bilanciels du courtier.

FXCM a indiqué discuter "activement" avec les autorités de régulation en vue de ramener son capital aux niveaux qui prévalaient avant ces événements. Plusieurs sources de marché évoquent néanmoins une possible reprise du broker par la banque américaine Jefferies pour environ 200 millions de dollars...

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...