Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : La fortune de Bill Gates passe la barre des 90 milliards de dollars

Marché : La fortune de Bill Gates passe la barre des 90 milliards de dollars

Bill Gates serait-il en train d'imiter Warren Buffett dans sa stratégie?Bill Gates serait-il en train d'imiter Warren Buffett dans sa stratégie?

(Tradingsat.com) - Bill Gates n’aura jamais été aussi riche ! Le milliardaire dépasse désormais les 90 milliards de dollars de fortune personnelle, selon le classement Bloomberg. Grâce à la bonne santé de Microsoft, mais seulement. Explications.

0,5% du PIB américain à lui tout seul ! Alors que tous les yeux des boursiers sont braqués sur Google, Facebook, Amazon ou Apple, et leurs progressions prodigieuses, ils en oublieraient presque de suivre le cours de Microsoft, mère de toutes les GAFA.

Le titre du géant du logiciel a en effet bondi de 34% depuis le 1er janvier, et son cours a même doublé sur 3 ans, sans trop faire parler de lui ! Une progression peut-être moins flamboyante que les autres grands noms de la high-tech américaine, mais qui est régulière et représente bien toute la création de valeur dont est capable Microsoft sur le long terme.

Gates - Buffett, même combat?

A croire que le groupe vieillit et devient une vraie capitalisation traditionnelle, dans le meilleur sens du terme, sortant du giron très volatile du compartiment high-tech. Bill Gates serait-il en train de devenir un Warren Buffett ?

Précisément l’impression se confirme, en constatant que la stratégie de Bill Gates n’est pas centrée que sur Microsoft. L’homme d’affaire investit dans tout un tas d’entreprises, via un fonds géant nommé Cascade. Et son intérêt le pousse vers des entreprises qui auraient pu également intéresser Warren Buffet.

Innovation et industrie

Cascade a notamment investi dans Ecolab, spécialiste américain des solutions de traitement de l’eau et du recyclage. Mais le fonds est aussi actif au Canada, à travers des investissements dans les chemins de fer locaux, et plusieurs entreprise d’emballage, de plasturgie ou encore de papeterie industrielle. Des investissements qui ont pris beaucoup de valeur ces dernières années.

A noter que Bill Gates a racheté en 2007 la chaîne d’hôtels de luxe Four Seasons, aux côtés du Prince-milliardaire saoudien Al Walid Bin Talal. Ce dernier lui-même, étant surnommé le "Warren Buffett du Moyen-Orient"!

Capital patient

Tout semble faire penser qu’en cette période c’est donc le capital patient et l’investissement de long terme qui constituent l’ingrédient principal des plus grosses fortunes du monde. Le numéro 2 du classement Bloomberg étant, depuis l’été 2015, Armancio Ortega, fondateur du groupe espagnol Inditex (maison-mère de Zara). Au dernier décompte sa fortune s’élève à 76,5 milliards de dollars.

Et Warren Buffet justement ? Il pointe à la troisième place du classement, avec une fortune estimée à 66,9 milliards de dollars, un montant qui a augmenté de 4,6 milliards depuis le début de l’année.

Prime à l’ancienneté

Les très médiatiques Jeff Bezos (Amazon, 66 milliards) et Mark Zuckerberg (FaceBook, 54,5 milliards) n’arrivent donc qu’après. Mais la progression est bien plus rapide notamment pour Jeff Bezos, tant le titre Amazon flambe en bourse. Sa valorisation a triplé en 3 ans.

Mais pour une certaine période, le top 3 des hommes les plus riches du monde prouve qu’il existe encore une certaine forme de prime à l’expérience et à l’ancienneté.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI