Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Pourquoi la Bourse américaine est en théorie bien placée pour grimper encore un an

dimanche 3 octobre 2021 à 07h00
Le S&P 500 est historiquement haussier après 6 trimestres de hausse

(BFM Bourse) - Lorsque le S&P 500 enchaîne six trimestres consécutifs dans le vert, la Bourse américaine se retrouve généralement encore plus haut au bout d'un an. L'indice phare vient de rééditer cet enchaînement... mais à seulement +0,23% entre juillet à septembre 2021, la hausse trimestrielle du S&P 500 est-t-elle suffisamment significative pour confirmer la tendance historique?

Depuis la dernière grande crise financière, la vigueur des marchés financiers ne cesse de surprendre beaucoup d'observateurs - même si l'action des banques centrales y est pour beaucoup. Même face à la pandémie, qui a provoqué un ralentissement inouï de l'économie mondiale, le décrochage des principaux indices a été suivi d'une reprise aussi soudaine que la descente avait été brutale en février-mars 2020.

Le S&P 500, indice de référence de la Bourse des Etats-Unis, qui avait pour sa part flanché de 20% à l'échelle du premier trimestre 2020, a désormais enregistré une progression au cours de chacun des six trimestres suivants (un an et demi se sont déjà écoulés depuis le krach éclair).

Un tel enchaînement de six trimestres dans le vert pour l'indice de référence des gérants américains n'est pas anodin, comme le relève Ryan Detrick, responsable de la stratégie de marché de LPL Financial, le principal courtier indépendant aux USA.

Une seule exception

Cela ne s'est produit que six fois depuis la création du S&P 500 en 1957, ou huit fois en remontant quelques années plus loin sur la base de son prédécesseur (S&P 90). Or, à une exception près, l'indice a toujours enchaîné au moins un septième trimestre de progression. Et un an après les six premiers trimestres de hausse, le S&P 500 se trouvait encore plus haut, à la même exception (la série de hausses trimestrielles entamée début 1958 qui avait pris fin mi-1959), soit dans 85,7% des cas. En moyenne, le S&P 500 a ainsi gagné 15,5% après six trimestres dans le vert.

Mais l'avertissement immuable que les performances passées ne garantissent pas les performances futures s'applique plus que jamais. En effet, après un rebond de +19,95% dès le deuxième trimestre 2020, les gains des trimestres suivants ont été de +8,47%, +11,69%, +5,77% et +8,17%, mais seulement +0,23% sur le troisième trimestre 2021, clos jeudi. Il s'en est fallu de quelques points pour que la séquence s'arrête à cinq et non six trimestres... Un artefact susceptible de faire mentir les statistiques?

Guillaume Bayre - ©2022 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +39.67 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat