Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Longtemps dans l'ombre de l'or, l'argent métal va-t-il briller à son tour?

samedi 27 juillet 2019 à 08h00
Le cours de l'argent a fortement rebondi depuis un mois

(BFM Bourse) - L'argent métal tend à regagner de l'intérêt auprès des investisseurs à près de 15 euros l'once, son meilleur niveau depuis un an. Et le ratio or/argent tend à se rééquilibrer en faveur du métal gris, suggérant un rattrapage par rapport au cours de l'or.

Les opérateurs sur le marché des métaux précieux surveillent avec de plus en plus d'attention le niveau de l'argent, qui atteint un plus haut depuis un an alors même que l'or redonne un peu de terrain à la suite de ses récents sommets.

Vendredi, l'once (31,1 grammes) d'argent se traitait outre-Atlantique à 16,49 dollars et 14,81 euros en Europe, soit 12% de hausse en un an dont près de 10% rien qu'au cours du mois glissant écoulé.

Plus malléable et moins onéreux que l'or, l'argent métal évolue selon une tendance qui tend à long terme à suivre celle du métal jaune, mais avec une volatilité souvent plus importante. Son usage en tant qu'unité d'échange est probablement aussi ancien que celui de l'or: le fameux Crésus, roi de Lydie à la richesse proverbiale (-561 à -546 avant J.C.) aurait été le premier à instaurer un système monétaire fondé sur les deux métaux, avec un ratio de valeur de 1 à 10. En France, la pièce de 5 francs en argent (la célèbre Semeuse) a eu cours jusqu'en 1980... La plus grande disponibilité (il existerait en quantité quinze fois plus importante dans la croûte terrestre) rend l'argent beaucoup plus accessible.

De nos jours, c'est l'industrie qui représente la majeure partie (56% en 2018, selon le Silver Institute) de la demande mondiale d'argent, à comparer à 10% environ pour l'or.

En effet, le métal est essentiel dans de nombreux procédés industriels. Sa forte conductivité électrique en fait notamment un ingrédient prisé dans l'électronique pour la réalisation de circuits imprimés. Il est aussi nécessaire à de nombreux procédés chimiques, utilisé dans certaines pièces aéronautiques, dans le domaine médical ou encore dans l'automobile (cette industrie absorbe 36 millions d'onces par an). Mais la croissance de la demande est surtout tirée aujourd'hui par la fabrication de panneaux solaires, l'argent étant crucial à la réalisation des cellules photoélectriques.

Tous ces éléments accentue la volatilité des cours en comparaison à ceux de l'or.

Les spéculateurs sont donc très attentifs à ce qu'on appelle le ratio or/argent, qui a fortement varié au cours de l'histoire, en explosant au fur et à mesure de la démonétisation de l'argent au cours du XXe siècle. Ce ratio a grimpé à plus de 90 en juin (autrement dit, pour le prix d'une once d'or permettait d'acquérir plus de 90 onces d'argent à ce moment-là), du jamais vu depuis 27 années... Mais il tend à se rééquilibrer quelque peu à 86,45 vendredi.

Dans une note de recherche Jonis Teves, stratégiste chez UBS, souligne que les fonds indiciels indexés sur l'argent (comme le iShares Silver product, qui représente près de 70% de la production) ont reçu depuis le début du mois une demande équivalent à plus de 50 millions d'onces, ce qui constitue un record de flux enregistré pour un seul mois. Le volume total d'argent détenu via les fonds indiciels dépasse 700 millions d'onces, là aussi un niveau historique, selon l'analyste.

En outre, les volumes d'échanges d'argent sur le marché chinois des métaux précieux, le Shanghai Gold Exchange, sont actuellement en forte augmentation, de l'ordre de quatre fois les volumes observés en moyenne ces douze derniers mois. Or, la demande chinoise avait déjà joué un rôle important dans le dernier "rally" notable du métal gris, en 2011.

Malgré le mouvement significatif opéré en juillet, Jonis Teves remarque que le cours de l'argent ne fait que revenir à ses niveaux de l'année dernière, et grosso modo au milieu de sa fourchette d'évolution sur cinq ans, alors que l'or a de son côté atteint dernièrement un pic depuis six années. Ce qui suggère que l'argent recèle encore une bonne marge de rattrapage, selon lui.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.30 % vs -4.49 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat