Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Les nouvelles technologies appliquées à l'éducation, un gisement potentiel de croissance selon Barclays

samedi 6 février 2021 à 07h00
La thématique des technologies de l'éducation est appelée à monter en puissance en 2021

(BFM Bourse) - La banque britannique a commencé dès 2019 à s'intéresser au domaine de l'"ed tech" en tant que thématique d'investissement émergente. En 2021, le secteur devrait encore gagner en visibilité auprès des investisseurs, avec l'introduction en Bourse potentielle de plusieurs acteurs.

Le secteur de l'éducation (incluant les applications à la scolarité initiale proprement dite, mais surtout l'enseignement supérieur et la formation continue) reste encore sous-représenté dans le portefeuille des gérants en regard de son potentiel. C'est la conviction des équipes de Barclays, qui viennent de consacrer -à l'occasion de la Journée internationale de l'éducation célébrée par les Nations unies le 24 janvier- un rapport d'étape à cette thématique.

Logiquement, la pandémie du coronavirus et les vagues de fermetures des établissements scolaires entraînent un virage massif vers l'apprentissage à distance, ceci un peu partout dans le monde.

En 2020, les acteurs des technologies de l'éducation -ou ed-techs- ont globalement superformé de 15% le reste du marché, avec des envolées à trois chiffres pour des titres tels que SuRaLa, Kahoot!, Chegg et GSX. La capitalisation totale du secteur atteint 296 milliards de dollars au 1er janvier dernier (même s'il ne s'agit encore que d'une fraction du marché global de l'éducation, estimé à 6000 milliards), selon les calculs de la banque britannique.

"2021 est vouée à s'inscrire à nouveau dans une forte dynamique, alors que le mouvement s'étend au-delà des salles de classe vers la formation continue", note Barclays. L'évolution démographique et l'accentuation du degré d'automatisation et de numérisation dans le monde du travail ne feront que contribuer à l'importance de la formation continue pour permettre aux salariés d'adapter leurs compétences à des besoins en constante évolution. La moitié des investissements dans le domaine de l'éducation en 2020 concernaient déjà des applications ciblant plus particulièrement la formation continue.

La Chine en ce domaine représente également un marché gigantesque, l'objectif du gouvernement d'augmenter de 70% le PIB par habitant d'ici 2050 nécessitant un renforcement continu du degré de formation de la main-d'oeuvre. D'ici à 2030, près de 220 millions de Chinois (30% de la population active) devraient être amenés à acquérir des compétences en vue d'accéder à de nouveau emplois.

Barclays anticipe donc une nouvelle montée en puissance de la thématique cette année. À l'heure actuelle, le norvégien Kahoot et l'américain Coursera seraient déjà dans les starting-blocks pour s'introduire en Bourse, des opérations qui contribueraient à accroître la visibilité des technologies de l'éducation.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.50 % vs +16.87 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat