Bourse > Actualités > Interviews > Marion Casal : "La correction des marchés peut faire émerger des opportunités"

Marion Casal : "La correction des marchés peut faire émerger des opportunités"

Marion Casal, gérante chez Turgot Asset ManagementMarion Casal, gérante chez Turgot Asset Management

(Tradingsat.com) - Le marché parisien a débuté le quatrième trimestre sur une note prudente. Dans un contexte difficile, les small et mid caps ont commencé à fléchir. Mais au-delà des soubresauts du marché, ce vaste compartiment de la cote comporte toujours des histoires de croissance exceptionnelles, comme l'explique Marion Casal, gérante de Turgot Smidcaps France.

Tradingsat.com : Quelles sont les performances des petites et moyennes valeurs depuis le début de l’année ?

Marion Casal : Après un bon premier semestre dans le prolongement d’une très belle année 2013, l’écart s’est nettement resserré : le CAC Mid & Small recule maintenant d’un petit peu plus de 1% depuis le début de l’année, quand le CAC 40 perd 2,6%. Les petites valeurs continuent de surperformer, avec un indice CAC Small en hausse de 4,4%. Les small caps avaient pris de l’avance en début d’année avec le lancement du PEA PME, qui a temporairement généré de la collecte. La performance des valeurs moyennes est en ligne avec celle du marché, avec un CAC Mid 60 qui perd près de 2% depuis le 1er janvier.

Tradingsat.com : Comment analysez-vous le comportement des petites et moyennes valeurs ?

Marion Casal : Les petites et moyennes valeurs sont généralement un peu moins sensibles aux effets d’annonce, après une mauvaise statistique par exemple. On peut l’expliquer notamment par les positions de ventes à découvert ou de couverture sur indice qui ont un effet mécanique. En revanche, lorsque l’aversion au risque des investisseurs augmente, petites et moyenne valeurs s’en trouvent souvent davantage affectées. Compte tenu d’une liquidité plus faible sur ces valeurs, la sortie d’investisseurs peut se traduire en effet par des variations à la baisse plus importantes. Pour en tenir compte, notre portefeuille est bien diversifié avec des lignes qui ne représentent jamais plus de 3,5%, voire 4% au maximum de l'encours total.

Tradingsat.com : Est-ce toujours le moment d’acheter des petites et moyennes valeurs dans l’environnement actuel ?

Marion Casal : Les sociétés de petite et moyenne taille constituent un marché de « stock pickers ». Le gérant sélectionne les valeurs une à une, en fonction de la croissance de leurs résultats, de leurs niveaux de marges, de la génération de cash flow, etc. Or, les small et mid caps donnent justement accès à des métiers très diversifiés et des potentiels de croissance uniques. Des croissances annuelles à deux chiffres sont courantes, beaucoup plus que parmi les grandes valeurs du CAC ! L’innovation sur un marché de niche, le développement à l’international, ou encore l’entrée sur de nouveaux marchés, peuvent transfigurer le profil de croissance d’une PME. Il est donc toujours judicieux d’en avoir en portefeuille, et la correction des marchés peut d’ailleurs faire émerger des opportunités sur ce segment de la cote.

Tradingsat.com : Quelles valeurs type, à forte croissance, figurent par exemple dans votre portefeuille ?

Marion Casal : Le groupe de maisons de retraite Orpea a effectué de multiples acquisitions au cours de ces dernières années, en Belgique, en Suisse, en Allemagne, et se développe même en Chine à présent. La société a enregistré au premier semestre 2014 une croissance organique de plus de 6% et une croissance globale de 15%. De plus, le modèle économique de la prise en charge de la dépendance est porteur et demeure peu exposé à la conjoncture. Autre exemple de développement réussi à l’international, le groupe de transport et de logistique Norbert Dentressangle, réalise aujourd’hui 61% de son chiffre d’affaires hors de France, avec près de 30% des revenus provenant de Grande-Bretagne. Le groupe vient par ailleurs d’acquérir la société américaine de logistique et transport Jacobson, ce qui renforce son internationalisation et limite ainsi sa sensibilité pays.

Tradingsat.com : Ingenico est la première position du fonds.

Marion Casal : C’est une position relativement ancienne. Ingenico évolue sur un marché des solutions de paiement où les croissances sont fortes. C’est une société qui n’a jamais déçu lors de ses publications de résultats au cours de ces dernières années. Le groupe génère du cash flow libre régulièrement… Le fait que ce soit devenu aujourd’hui la première position du fonds s’explique aussi par un parcours boursier impressionnant, avec un titre passé de moins de 10 euros fin 2008 à plus de 80 euros fin septembre !

Tradingsat.com : Quelle valeur « coup de cœur «  pourriez-vous citer en ce moment ?

Marion Casal : Avec la correction de ces dernières semaines, de nombreux dossiers redeviennent intéressants. Le secteur automobile, notamment les équipementiers automobiles comme Plastic Omnium par exemple, a nettement sous performé. Le titre est sur des niveaux de valorisation très intéressants. Autre valeur : Interparfums. Le groupe a publié de bons résultats le 10 septembre, mais le titre a continué de chuter depuis. Interparfums est dans une situation atypique depuis la fin de leur contrat de licence avec Burberry, avec un niveau de trésorerie élevé. Le marché attend une annonce sur l’utilisation de cette trésorerie. Interparfums reste une société très bien gérée, en témoigne le succès des lignes Jimmy Choo et Montblanc.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...