Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Au plus haut depuis 3 mois face au dollar, l'euro peut encore grimper

vendredi 5 juin 2020 à 11h00
L'euro se dirige vers une 9e séance de hausse

(BFM Bourse) - La monnaie unique est bien partie pour signer vendredi une neuvième séance consécutive de hausse face au billet vert, ce qui ne lui est plus arrivé depuis 2004. À plus de 1,13 dollar, l'euro remonte à un plus haut depuis trois mois, porté par les nouvelles mesures de soutien annoncées par la BCE.

Dopé par les annonces de politique monétaire de la BCE, l'euro a continué de grimper pour toucher un plus haut depuis le 10 mars, jeudi, à plus de 1,13 dollar. Dans une note matinale intitulée "Trop haut, trop vite? Dopé par la BCE, l'euro est en passe d'égaler une série historique", Guillaume Dejean, analyste Forex chez Western Union impute cette spirale haussière aux annonces de la Banque centrale européenne. Il estime en effet que l'institution monétaire "n'a pas déçu" en annonçant 600 milliards d'euros de nouvelles injections de liquidités dans le cadre d'une augmentation de son programme d'urgence de rachats d'actif (PEPP), "dépassant les attentes et envoyant l'euro à un pic de 3 mois à plus de 1,13 dollar".

La monnaie unique ne devrait d'ailleurs pas s'arrêter en si bon chemin, selon lui. De fait, "bien qu'il ait clôturé au-dessus du seuil de 1,13 dollar pour la première fois depuis 3 mois, le taux EUR/USD enchaîne ce vendredi une neuvième séance consécutive de hausse pour un gain cumulé désormais supérieur à 4% et a désormais le seuil de 1,14 dollar en ligne de mire" observe Guillaume Dejean.

Du jamais vu depuis 2004

"La paire de change est ainsi sur le point d'égaler sa plus longue série de sessions haussières d'affilée de son histoire, un record qui date de 2004 et réalisé à une seule reprise depuis la création de l'euro en 1999" relève-t-il pour mettre en perspective la spectaculaire performance enregistrée par la monnaie unique qui s'échangeait à moins de 1,09 dollar à la clôture du 25 mai.

"Tous les signaux sont donc au vert et laissent à penser qu'un mouvement correctif pourrait très prochainement survenir sur la paire de change, et potentiellement dès ce vendredi. De bons chiffres de l'emploi - ou du moins pas aussi catastrophique que prévu (le consensus attend 8,0 millions de destructions d'emploi en mai et un taux de chômage proche de 20%) pourrait redonner un peu d'air au dollar et l'aider à contenir les pressions haussières sur l'euro" estime l'analyste.

En attendant ces chiffres, la monnaie unique temporise mais reste bien orientée (+0,11% à 1,1349 dollar) vers 10h45. Le dollar continue de souffrir de l'appétit pour le risque retrouvé des investisseurs, sur fond d'optimisme quant à un soutien sans faille des banques centrales, qui diminue son attrait d'actif refuge. "Le spectre d'une crise économique et politique qui planait au-dessus de l'Europe depuis plusieurs mois se dissipe peu à peu, ce qui ne manque pas de stimuler la demande pour l'euro qui tel un phénix renaît aujourd'hui de ses cendres" conclut Guillaume Dejean.

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+310.80 % vs -1.24 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat