Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Vincent Ganne : Les 5 conditions fondamentales pour que le CAC 40 puisse établir de nouveaux records annuels

mardi 23 juillet 2019 à 16h00
Vincent Ganne

Vincent Ganne Business Development Manager chez Tradingview France

Stratégiste de marché, analyse technique des marchés financiers, formateur, intervenant sur BFM Business.
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Approche globale des …

(BFM Bourse) - Depuis le début du mois de juillet, les grands indices boursiers internationaux sont alignés sous des niveaux de résistances techniques majeures. Le CAC 40 teste ainsi ses sommets pluriannuels en place depuis 3 ans, soit les 5600/5650 points, un seuil technique qui fait obstacle à l’avancée des cours depuis le début du mois de juillet.

Depuis le début du mois de juillet, les grands indices boursiers internationaux sont alignés sous des niveaux de résistances techniques majeures, dont le proxy principal est l’indice S&P 500, au contact de son record historique à 3000 points. L’indice CAC 40 évolue aussi sur ses plus hauts historiques en lui réintégrant les coupons de dividende détachés (CAC 40 global return) mais l’indice parisien standard, le fameux PX1, teste ses sommets pluriannuels en place depuis 3 ans, soit les 5600/5650 points, un seuil technique qui fait obstacle à l’avancée des cours depuis le début du mois de juillet (voir graphique en bas de l’article).

Le socle fondamental essentiel de la hausse des actifs cycliques (certains secteurs d’activité cyclique ont tout de même échappé à ce mouvement haussier) est la courbe des taux d’intérêt du marché, avec un spectre général des taux qui est soit négatif, soit en train de tendre vers 0. Même le compartiment du high yield voit sa rémunération chuter, pourtant les risques sont bel et bien présents. Le retour progressif de politique monétaire accommodante agressive est la source de la hausse des actions car il devient de plus en plus difficile de trouver du rendement sur le marché du Crédit.

La hausse des actions s’est donc largement construite sur la perspective de voir la Réserve Fédérale (FED) adopter un cycle baissier de ses taux d’intérêt, ainsi que de voir la Banque Centrale Européenne (BCE) basculer son taux de refinancement en territoire négatif et engager un nouveau programme de Quantitative Easing (QE).

La politique monétaire cherche à contrer la dégradation des indicateurs économiques cycliques, en particulier le secteur manufacturier qui souffre de l’allure négative du commerce international. Les taux écrasés ont permis au cours du CAC 40 de revenir proche de ses sommets de l’année 2018 à 5650 points, il faudra maintenant davantage pour s’affranchir de cet obstacle.

Les 5 conditions fondamentales pour que le CAC 40 puisse établir de nouveaux records annuels : 1) Le maintien des taux d’intérêt au niveau actuel et la reprise des programmes d’achat de titres de dette publique et privée (Quantitative Easing) : c’est tout l’enjeu de toutes prochaines décisions de politique monétaire, la BCE le jeudi 25 juillet et la FED le mercredi 31 juillet.

2) Des profits d’entreprise en hausse d’ici la fin de l’année : c’est la seconde condition nécessaire et la saison des résultats trimestriels est actuellement en cours. Au-delà des états financiers du T2, le marché a besoin de voir des entreprises confiantes dans l’anticipation de la croissance de leur profit pour aller plus haut. Le CAC 40 n’ira pas sur de nouveaux records si les profits futurs immédiats sont revus en baisse avec des taux d’intérêt à 0.

3) Un accord commercial entre la Chine et les Etats-Unis pour enfin renverser à la hausse l’allure du commerce international. C’est d’autant plus important pour la Zone Euro que le secteur manufacturier de l’Allemagne est sur une pente très dangereuse.

4) La maîtrise du risque politique, à savoir un soft Brexit, une stabilité gouvernementale en Italie et des tensions géopolitiques sous contrôle en particulier dans le détroit d’Ormuz.

5) Enfin, une dimension plus technique, à savoir l’alignement haussier de tous les secteurs d’activité à fort bêta. Le manque actuel d’homogénéité neutralise les tentatives d’inscription de nouveaux sommets annuels

Source du graphique : TradingView

©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.40 % vs -16.43 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat