Bourse > Actualités > Avis d'expertffrfrfr > Vincent Ganne : L'or est au bord du gouffre

Vincent Ganne : L'or est au bord du gouffre

Vincent GanneVincent Ganne
Vincent Ganne

Manager de DailyFX France Expertise : Analyse technique des marchés financiers et analyse fondamentale
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Vincent Ganne bénéficie de …Lire la suite

(Tradingsat.com) - Soutenus par des spéculations sur un éventuel 3ème round de quantitative easing aux USA, les cours de l'or, au bord du gouffre le mois dernier, ont réussi in extremis à se maintenir au-dessus du seuil fatidique des 1530 dollars. Mais alors que l'opération Twist a été reconduite outre atlantique, ce qui reporte temporairement un éventuel QE3 (assouplissement quantitatif qui consiste à un injecter de l'argent dans l'économie, faisant baissier mécaniquement le Dollar et donc monter les cours du métal jaune), les acheteurs vont-ils tenir le choc face aux pressions baissières en place ? Les spéculateurs vont-ils soutenir les cours en lévitation anticipant un QE3 dans les 6/9 mois à venir ?

A vous dire vrai, je pense que cela va être extrêmement difficile, mais pas impossible. D'une part, la crise en cours pourrait à tout moment s'aggraver, plaidant pour une baisse des cours, tout comme en 2008, sur fond de débouclages de positions des fonds d'investissements en mal de liquidité. D'autre part, les graphiques nous indiquent que la fin pourrait être proche, la fin du rêve pour ceux qui ont acheté l'Or au plus haut, quand les journalistes commencèrent à parler de sa hausse fulgurante, l'année dernière, au plus haut évidemment.

Quant à ceux qui pensent que l'Or est un refuge. Vous faites fausse route. Il est vrai qu'au cœur d'une crise, ou à son aube, certains investisseurs diversifient leurs avoirs, en Or notamment, dans l'optique de « perdre moins » mais en aucun cas l'Or ne pourrait monter seul en plein marasme financier. Pourquoi ? parce que si étrange soit-il, et même si les Etats-Unis semblent en proie à une crise de la dette au moins aussi ingérable qu'en Europe, lorsque les investisseurs fuient les marchés, ils placent leurs deniers dans des actifs refuges dont l'incontestable dollar américain (partant du principe qu'il sera le dernier a disparaître dans la liste des actifs cotés). Ce n'est pas une impression, mais un fait, et quand le dollar monte, l'or coté en dollar baisse mécaniquement…

En bref, il ne faut ni souhaiter une implosion du système bancaire, ni souhaiter une crise européenne pour que les cours de l'Or montent. Mais bien une crise lente, longue, engendrant de l'assouplissement quantitatif à tout va, sans que les marchés ne dérapent…mais nous nous écartons du sujet :

Quels sont, pour vous investisseurs, les seuils à surveiller sur l'Or au-dessus desquels les plus hauts historiques pourraient être ralliés, et ceux sous lesquels une correction puissante des cours pourrait avoir lieu, pour enfin nous permettre de faire les soldes sur cet actif prisé des investisseurs depuis 10 ans? Faisons simple, car l'Or n'est pas si compliqué sur le moyen terme, il l'est pour les court-termistes qui essaient de dompter cet actif volatile, qui décale violemment, étant peu liquide en comparaison par exemple aux indices américains ou aux devises.

Graphiquement, voici les points positifs pour chaque camp :

- acheteurs, vous avez le vent dans le dos, la tendance trimestrielle, la tenue des 1530 seuil testé à trois reprises ces douze derniers mois, c'est tout ce que j'ai...

- vendeurs, vous aurez noté la cassure de la trendline (droite de tendance), qui faisait soutien depuis début 2009. Vous avez peut être aussi remarqué que la moyenne mobile exponentielle à 45 périodes en données hebdomadaires (EMA45) qui faisait office de soutien depuis trois ans, avait cédé, et qu'elle faisait maintenant résistance à 1630 USD. Enfin, prenez conscience du triangle ci-dessus dont une sortie par le bas serait tout simplement dévastatrice.

D'après moi, quel que soit votre profil d'investissement, la situation actuelle prône pour l'attentisme. Nous sommes neutres, cadenassés entre des seuils de taille, il vaut mieux attendre que la configuration se décante plutôt que de prendre des risques...à moins que vous soyez spécialiste du métal jaune ou que vous ayez un avis bien tranché, ce qui est souvent le cas des investisseurs sur l'Or. Toutefois, ces derniers sont malheureusement trop souvent, uniquement, haussiers...

A la hausse, un dépassement des 1630 serait un premier signal de reprise en main de la situation des acheteurs qui plaiderait pour un premier objectif à 1670/1680. Autour de cette zone de prix, on note la confluence de la borne haute de notre triangle et de la fameuse trendline haussière ici en violet. SEUL un dépassement de ces obliques permettrait de relancer une dynamique haussière et de rêver de nouveau aux plus hauts historiques.

A la baisse, faisons simple, sous les 1530 en cours de clôture hebdomadaire, la bérézina est l'option la plus probable. Si tel devait être le cas, l'objectif théorique de la baisse ressort à 1160 USD ce qui me paraît tout de même beaucoup, sait-on jamais avec les marchés. Aussi, je surveillerai des seuils d'importance correspondant à des niveaux testés ces deux dernières années à 1420 et 1310.

J'attire votre attention sur le fait que cette analyse est factuelle, que je n'ai pas de biais particulier sur l'Or, mon but principal ici est de faire en sorte qu'en cas de chute je ne vois pas des particuliers payer tous les 10 dollars parce que soit disant l'Or va dépasser les 2000 USD dans les trimestres à venir.

Enfin, si un signal est donné, à la hausse, comme à la baisse, une mise à jour de ce point de moyen terme sera mise à votre disposition. Je ne manquerai pas de faire le point sur la situation également sur l'argent dans les séances à venir, je pense néanmoins que vous saurez faire un parallèle entre les deux métaux sans grande difficulté.

Département Recherche

FXCM France

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...