Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Vincent Ganne : Eur/usd – vague baissière enclenchée

mercredi 11 août 2010 à 15h05
Vincent Ganne

Vincent Ganne Business Development Manager chez Tradingview France

Stratégiste de marché, analyse technique des marchés financiers, formateur, intervenant sur BFM Business.
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Approche globale des …

(BFM Bourse) - Dans mon point hebdomadaire de la semaine passée « A proximité d'un point », j'escomptais un retournement de la paire la plus liquide du monde, voila qui est fait. Après deux pièges successifs à la hausse suite à la publication du NFP de vendredi dernier et de la Fed ce mardi, les vendeurs sont sortis du bois et se déchaînent sur la paire EUR/USD. Il est l'heure de faire un point sur les fondamentaux et la configuration technique alors que le cross vient de tester le seuil psychologique des 1.3 USD.

L'opportunité d'un renversement du Dollar a été manquée la semaine passée mais pourrait être à l'ordre du jour. Le Dollar Index a en effet inscrit un plus bas de quatre mois, suite à la publication décevante du NFP. On notera toutefois que la baisse du Dollar Index a été contenue, entretenant l'espoir chez les optimistes. En effet, concernant les prochaines publications, tout chiffre positif plaidera en sa faveur, montrant à quel point l'économie américaine surperforme ses homologues. A contrario, les intervenants reprendraient conscience du fait que l'économie mondiale ralentit, auquel cas l'aversion au risque jouerait en faveur du billet vert et de son statut de valeur refuge.

Fondamentalement, on a justifié la baisse du Dollar par le fait que le chiffre publié vendredi dernier était mauvais, mais était-il si éloigné du consensus ? Non. Il se trouve simplement que l'économie américaine ralentit, ce que l'on savait déjà. Dans les semaines à venir, nous suivrons particulièrement les évènements qui pourraient influencer la notion du risque. Et il se trouve que les facteurs susceptibles d'affecter le Dollar ne seront pas forcément des statistiques américaines. Une détérioration de la santé financière de la Chine ou encore, des données économiques peu encourageantes pour la croissance européenne, pourraient à tout moment raviver la demande pour le dollar. Reste qu'un retour durable de la confiance pourrait prendre du temps…

Cela étant dit, nous devons tout de même prendre en compte et faire la liste des statistiques à venir qui impacteront les marchés, la volatilité, et qui jouent sur les prévisions de croissance à long terme. Le programme de vendredi est le plus chargé : les ventes au détail et l'indice de confiance des consommateurs du Michigan serviront à mesurer le niveau des dépenses des américains. Les prix à la consommation auront un impact plus faible, les perspectives d'une hausse des taux s'étant affaiblies. Plus tôt dans la semaine, le chômage et le budget de l'état seront comme à l'accoutumée des catalyseurs à prendre en compte.

Du côté de la monnaie unique, l'Euro a inscrit de nouveaux plus hauts de plusieurs mois contre le Dollar, propulsé par des développements économiques généralement positifs et des chiffres décevants outre atlantique. En prenant en compte les fondamentaux de la zone Euro, il est surprenant de voir que l'Euro était presque la monnaie la plus performante à la clôture de vendredi. Peut être un excès ? La fin de la semaine devrait en tous cas donner le ton pour l'avenir de court et moyen terme.

Les marchés attendent anxieusement les chiffres économiques de plusieurs pays de la zone Euro cette semaine, notamment l'Allemagne, mais aussi la production industrielle ou encore les chiffres du commerce extérieur en zone Euro. Concernant l'Allemagne, les analystes s'accordent sur le fait que la plus grande économie d'Europe devrait continuer de mener la croissance de la zone. Les dernières estimations des économistes plaident pour le plus fort PIB depuis le premier trimestre 2008. Autant dire que de tels pronostics pourraient entraîner des déceptions. Il est donc essentiel d'attendre pour constater si la réalité colle aux prévisions.

Lors des dernières semaines, les intervenants ont puni le Dollar et l'on est en mesure de se demander si de mauvais chiffres entraîneraient le même effet sur l'Euro. Il se trouve que les deux mois passés jouent en faveur de la monnaie unique mais cette dernière échoue actuellement sur une zone de résistance majeure… à suivre.

Graphique hebdomadaire

En données hebdomadaires, la paire a tenté une incursion au-dessus des 1.325 USD pour mieux se retourner par la suite. Les 1.35 USD semblent désormais inatteignables. Dans cette périodicité, je vois mal comment les acheteurs pourraient contrecarrer un mouvement aussi violent et j'anticipe un test de la moyenne mobile à 20 semaines actuellement vers 1.2814 USD. Les plus prudents auront matérialisés leurs gains comme proposé dans ma dernière analyse et je déconseille de se mettre en face de ce mouvement avant qu'une quelconque stabilisation ait lieu.

Graphique journalier

A plus court terme, malgré les contre-attaques des acheteurs, la tendance haussière a été neutralisée. Les 1.312 USD ont volé en éclat, seuil que je proposais de surveiller afin de tenir ou non les positions acheteuses de moyen terme. Les cours sortent actuellement par le bas d'un biseau haussier, figure de retournement par définition, dont le potentiel n'est pas épuisé loin de là.

Les indicateurs techniques se retournent et même si nous approchons d'une première zone de soutien correspondant à un retracement de 23.6% de toute la hausse, je pense que ce seuil ne pourra contenir les velléités baissières, au vu de la puissance du mouvement. Un pullback est envisageable en direction des 1.312 USD sur ce niveau mais je privilégie une correction plus profonde par la suite.

Pour finir, je reviens sur le Dollar Index dont je vous avais parlé. Le seuil des 80 points était à surveiller, le point bas a été marqué à 80.26 avant qu'une reprise ne prenne forme. Nous suivrons de près le rebond technique de cet indice mais après 8 semaines de baisse consécutives, le potentiel est bel et bien là.

Graphique hebdomadaire

FXCM – Département Recherche

©2020 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -0.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat