Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Vincent Ganne : Eur/usd – une semaine décisive

mercredi 30 juin 2010 à 11h47
Vincent Ganne

Vincent Ganne Business Development Manager chez Tradingview France

Stratégiste de marché, analyse technique des marchés financiers, formateur, intervenant sur BFM Business.
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Approche globale des …

(BFM Bourse) - La semaine passée a vu le US Dollar Index se faire ébranler et atteindre ses plus bas des six dernières semaines. Est-on sur un pivot de moyen terme sous lequel un renversement du Dollar serait effectif ? Cela se pourrait bien. Cette semaine, nous surveillerons donc le Dollar Index afin de déterminer si la tendance haussière de court terme reprendra ses droits ou bien si l'Euro conservera du terrain et ravivera une tendance haussière. Deux éléments clés déterminent la santé du Dollar : le niveau du sentiment des opérateurs et la toile de fond fondamentale du billet vert. Ces deux sujets font actuellement face à des changements d'importance alors que le G20 n'a apporté aucune surprise et que les opérateurs prendront connaissance des Non Farm Payroll (chômage mensuel) vendredi prochain.

Concernant le sentiment des intervenants, le facteur essentiel est la santé des régions économiques. Ces derniers temps, l'Union Européenne était au centre des débats en raison de l'endettement de ses états qui, s'ils sont incapables de financer leurs déficits, devront faire appel au fond de sauvetage UE/FMI ce qui susciterait la panique des investisseurs. Mais peut être plus dangereux encore, phénomène dont le marché n'a pas encore pris toute la mesure, existe le risque d'une crise Chinoise. Ces dernières semaines, la liquidité sur les marchés de prêts à court terme s'est évaporée et les coûts de financement sont montés en flèche. Une bulle chinoise…menacerait l'ensemble de la zone Asie voire plus encore.

Plus évident à déterminer que l'influence des Européens ou des Chinois sur le Dollar comme valeur refuge, le plus facile pour nous sera de suivre la réaction du marché à la suite des publications économiques outre-Atlantique. Cette semaine, la consommation américaine sera au centre des attentions. Enfin, vendredi, le NFP viendra clôturer la semaine. Le consensus attend 110 000 destructions d'emplois, chiffre particulièrement négatif. Nous observerons plus particulièrement les embauches dans le secteur privé qui sont attendues à 113K pour le mois de juin.

L'Euro évolue en tendance baissière depuis 7 mois et il serait présomptueux de prétendre que cette tendance baissière s'est estompée. Il se pourrait bien que nous soyons dans une correction à la hausse avant que la paire n'enregistre un nouveau mouvement baissier d'ampleur, ce pourquoi il faudra être prudent. Il est actuellement difficile de statuer sur l'avenir de la paire, d'autant que l'indécision est à son comble. Nous attendrons un changement significatif du sentiment de marché avant de faire quelque pronostic que ce soit.

Avec de la chance, les données économiques à venir pourraient clarifier la situation sur les tendances macroéconomiques des plus grandes économies du monde. A savoir, si les Etats-Unis et l'Europe peuvent constater une croissance faible, voire nulle, ou bien si nous allons assister à une récession en double creux. Les données récentes concernant l'immobilier américain ont sapé le moral des opérateurs. Les chiffres du chômage seront donc d'importance, et auront un effet substantiel sur le S&P500, lui-même corrélé à la paire EUR/USD.

Graphique hebdomadaire

Techniquement, la situation est peu réjouissante pour les Europtimistes. La paire a échoué au ralliement des 1.25 USD sur les plus bas de 2008 qui font désormais résistance, les indicateurs techniques ont de la marge à la baisse après avoir opéré un sursaut technique et le début de semaine baissier sera difficile à contrecarrer. En d'autres termes, les vendeurs reprennent la main semble-t-il, à moins d'une réaction violente de la part des acheteurs.

A court terme, il faudra surveiller la bonne tenue des 50% de retracement de la hausse des dernières semaines à 1.217 USD, une clôture sous ce seuil serait de mauvais augure. A l'inverse, une réaction favorable permettrait certainement aux acheteurs prendre le dessus après avoir respiré près de deux semaines. Il faudra ensuite que les cours dépassent les 1.239 USD pour que le mouvement haussier s'oriente vers de nouveaux plus hauts.

FXCM – Département Recherche

©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.40 % vs +13.05 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat