Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Vincent Ganne : Eur/usd – short qui peut !

mardi 7 septembre 2010 à 12h41
Vincent Ganne

Vincent Ganne Business Development Manager chez Tradingview France

Stratégiste de marché, analyse technique des marchés financiers, formateur, intervenant sur BFM Business.
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Approche globale des …

(BFM Bourse) - Comme je l'expliquais la semaine passée « A moyen terme la situation se neutralise peu à peu mais un biais baissier reste à privilégier…et payer au-dessus des plus hauts de la semaine passée à 1.277USD s'avèrerait délicat et reviendrait à s'exposer à une situation à risque. En d'autres termes, je pense qu'opérer sur le court terme par les temps qui courent est une bonne solution». Suite à cette analyse, les 1.277 USD ont cédé et un mouvement haussier aura pu être mis à profit par les court termistes, néanmoins les velléités baissières semblent enfin de retour. Les vendeurs ont perdu une bataille mais pas la guerre.

L'appétit du risque a fait un retour en force suite à la publication de statistiques américaines supérieures au consensus la semaine dernière. Tout à commencé par un indice de confiance meilleur qu'attendu puis une hausse dans le secteur manufacturier et enfin un rapport sur l'emploi de bonne facture. Les marchés actions ont donc fluctué en conséquence, les traders réagissant à l'amélioration de la situation de la plus grande économie, baromètre de la reprise mondiale. L'indice MSCI World s'est adjugé 3.7%, mettant un terme à trois semaines consécutives de baisse, inscrivant ainsi sa plus forte hausse en deux mois. Le peu de publications à venir suggère une continuation de ce rebond technique sur les actifs risqués… a priori.

Cela étant dit, notons que la semaine en cours marque un tournant saisonnier, la semaine du jour férié « US Labor Day » mettant généralement fin au calme estival relatif à l'été, période où la plupart des intervenants sont en vacances. Les marchés actions se sont appréciés de 4.8% entre le Memorial Day (fin mai) et le Labor Day, alors que la moyenne historique ressort à moins de 1% de variation entre ces deux périodes, les volumes ont quant à eux diminué de 31.4%. En d'autres termes, ces chiffres viennent contrecarrer les points positifs évoqués ci-dessus et il se pourrait bien que la performance haussière de la semaine passée ait été le dernier souffle d'un mouvement haussier à l'aube d'être renversé. Sachant que les investisseurs sont de retour, les vacances derrière eux, la porte semble désormais ouverte de nouveau au retour de l'aversion au risque.

La corrélation entre l'Euro et l'indice MSCI World s'est encore affirmée, la monnaie unique évoluera encore et toujours au gré de l'appétit du risque. Les commandes d'usine en Allemagne, la production industrielle et la balance commerciale européenne seront les évènements majeurs sur le front économique, les traders devraient ainsi mesure les perspectives du second plus important exportateur au monde, également baromètre d'une éventuelle reprise à l'échelle mondiale.

Graphique hebdomadaire

A moyen terme, la neutralisation de la situation graphique a permis un rebond de courte durée la semaine passée, mon biais baissier est de nouveau d'actualité et ce, tant que le cross ne dépassera pas les 1.29/1.293 USD. La moyenne mobile à 20 semaines est toujours baissière ainsi que les bandes de Bollinger et l'englobante baissière de début août semble une nouvelle fois avoir pesé sur les cours. Sauf dépassement de la résistance évoquée auquel cas les 1.3/1.31 USD seraient d'actualité, un retour vers les plus bas est à privilégier, voire un enfoncement de ces derniers comme je l'escomptais auparavant (j'ai semble-t-il été un peu trop pressé, le marché avait besoin de respirer).

Graphique 4H

A plus court terme, nous sommes à la croisée des chemins. Dans cette périodicité, la paire évolue dans un biseau d'élargissement, figure de continuation par définition. La tendance des unités de temps supérieures étant baissière, c'est ici une continuation de la baisse que nous anticipons et ce, tant que la résistance clé des 1.292 USD ne sera pas dépassée. On pourra soit se positionner de manière agressive en vendant tout rebond technique au-dessus des 1.28 USD ou bien sur signal. Une cassure des 1.273 USD, niveau travaillé à maintes reprises ces dernières semaines, serait un premier signe annonciateur, une sortie de la dite figure soit un passage sous 1.267 USD sonnerait le glas des bullish.

FXCM – Département Recherche

©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.20 % vs +11.84 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat