Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Vincent Ganne : Eur/usd – l'heure des comptes a sonné

vendredi 24 septembre 2010 à 17h54
Vincent Ganne

Vincent Ganne Business Development Manager chez Tradingview France

Stratégiste de marché, analyse technique des marchés financiers, formateur, intervenant sur BFM Business.
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Approche globale des …

(BFM Bourse) - Il est bien loin le temps où la zone Européenne allait éclater, croulant sous le poids des dettes souveraines, entachée d'une croissance molle, rivée sur ses dossiers épineux tels que « le cas Grec » ou encore celui des fameux « PIIGS ». Trois mois plus tard, le pessimisme exacerbé des opérateurs a fait place à une certaine complaisance, un retour à la normal si je puis dire.

Quant à la paire EUR/USD qui naviguait vers 1.2 USD, cette dernière a repris des couleurs flirtant avec les 1.35 USD soit quelques 1600 pips plus haut que début juin, période à laquelle bon nombre d'intervenants nous prévoyaient la fameuse parité. A ce moment, je vous mettais en garde contre les cassandres, je vous postais d'ailleurs le graphique suivant accompagné du titre « L'Euro est en zone d'achat potentielle ».

Il est l'heure de faire le point. Par la suite, les investisseurs ont compris que l'herbe n'était pas forcément plus verte dans le pré d'à coté et que la situation outre-atlantique n'était pas particulièrement florissante. Le président de la FED et les officiels, ont chacun dû reconnaitre que la croissance américaine ralentissait de nouveau, que le stimulus ne faisait plus effet et que de nouveaux plans seraient peut être nécessaires afin de relancer l'économie. Conséquence de quoi, le Dollar américain fut délaissé par les spéculateurs qui misaient sur une possible hausse des taux d'ici la fin de l'année, désormais cette idée a été balayée des esprits.

Il ne restait donc que le rôle de valeur refuge à la devise de référence, dont beaucoup d'investisseurs se séparèrent avec le retour de l'appétit du risque ces dernières semaines. Parallèlement à cela, la situation européenne finissait tant bien que mal par se stabiliser, la publication de Bâle III clôturant le débat sur le système financier fragile de notre vieux continent. Nous voilà de nouveau à la croisée des chemins, vers 1.35 USD sur la paire EUR/USD, soit son cours moyen des sept dernières années, raison pour laquelle nous allons prendre du recul en étudiant l'échelle mensuelle.

A très long terme, nous avons assisté à une belle réaction sur le support historique des 1.18 USD, il ne faut jamais vendre la peau d'un niveau de cette envergure mais attendre une réaction à sa proximité, ce que nous avions fait à l'époque. Trois mois plus tard, les cours sont repartis en flèche à la hausse vers la moyenne mobile à 20 mois, actuellement à 1.363 USD. Dans cette périodicité, la tendance est neutre, le ralliement de la zone 1.35/1.37 USD consiste en la réalisation d'un objectif majeur, les cours auront surement besoin de souffler dans cette zone de prix. Ultérieurement, en cas de maintien d'une certaine complaisance et de l'appétit pour le risque des intervenants, il n'est pas exclu que la borne haute du canal baissier qui encadre les cours sur ce graphique soit ralliée vers 1.4/1.42 USD mais nous n'en sommes pas là.

Graphique journalier

A plus court terme, on constate que les prix se sont échappés par le haut d'une figure d'élargissement que nous avions mis en exergue depuis plusieurs semaines. Je vous avouerai que la force avec laquelle la paire a effectué cette sortie m'a surpris mais cette éventualité avait été pris en compte et nous n'avons pas manqué de prendre le train en route. (Voir les mises à jour quotidiennes de l'EUR/USD sur DailyFX France). Le franchissement des plus hauts du 6 août dernier constituait un signal d'achat de moyen terme en soit, un pullback a été réalisé ce jeudi et le cross repart de plus belle en cette fin de semaine suite à la publication d'un indice IFO et de commandes de biens durables supérieurs aux attentes.

Etant donné le caractère haussier de la tendance, le franchissement du seuil clé des 1.3333 USD suivi d'un pullback exemplaire et de l'orientation des indicateurs techniques, il se pourrait que le mouvement perdure en quasi ligne droite en direction dans un premier temps des 1.35 USD (qui correspondent au retracement de 50% de la baisse entre 1.5 et 1.2 USD) puis des 1.365/1.37 USD soit les niveaux de cours de la mi-mai. Notez également que la paire évolue dans un canal haussier dont la borne haute se situe vers 1.37 USD ce qui renforce la pertinence de cet objectif potentiel.

A la baisse, les supports sont situés à 1.34, 1.333, 1.328 et enfin 1.325 USD, un retour sous ce dernier seuil serait de mauvais augure pour la suite. Les acheteurs en position laisseront donc courir leurs positions à l'achat alors que les vendeurs prendront leur mal en patience attendant un essoufflement, une figure de retournement, bref, un élément baissier.

Une des raisons plaidant pour une continuation du rallye en place est l'étude du SSI, le Speculative Sentiment Index. Cet indicateur propre à FXCM, met en exergue le pourcentage de traders en positions courtes et longues. Or, dans le cas présent, 60% des traders sont courts ce qui plaide pour une poursuite de la hausse.

Pour finir, jetons un œil sur l'US Dollar Index, indice cotant sous la forme d'un contrat futur. Il consiste en une moyenne pondérée d'un panier de 6 devises cotées contre le dollar américain dont l'euro représente 57.6% et permet aux intervenants de mesurer la force du dollar. Récemment, nous avions surveillé la réaction du Dollar Index aux abords des 80 points et de la moyenne mobile à 200 semaines. Or, il apparait que ces supports horizontaux et dynamiques ne parviennent pas à enrayer la chute de cet indice, raison pour laquelle les 78 points pourraient être ralliés, facteur plaidant également pour une hausse de la paire Euro contre Dollar.

©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+327.20 % vs +12.89 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat