Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Vincent Ganne : Eur/usd – “dollar is still the king”

mardi 12 octobre 2010 à 15h48
Vincent Ganne

Vincent Ganne Business Development Manager chez Tradingview France

Stratégiste de marché, analyse technique des marchés financiers, formateur, intervenant sur BFM Business.
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Approche globale des …

(BFM Bourse) - Dans l'analyse de jeudi dernier « Point haut atteint » alors que l'EUR/USD avait touché 1.4024 USD, je parlais bien d'un point haut potentiel de court terme. En effet, tant que les 1.33 USD supporteront les cours, la dynamique de moyen/long terme initiée depuis les 1.26 voire les plus bas de juin, ne sera pas remise en question. Le but de ce titre évocateur était tout simplement de mettre les investisseurs à l'achat en garde contre l'euphorie ambiante. Il s'avère que le marché n'a pas l'habitude de suivre le consensus et qu'avec 90% de vendeurs sur le Dollar, la situation n'était pas tenable.

Depuis deux semaines, la paire EUR/USD monte. Non pas que l'économie européenne ait connu un changement de statut et que les opérateurs privilégient la monnaie unique mais simplement à cause de l'aversion au Dollar. La devise de référence a été délaissée par les intervenants, victime de craintes au sujet de la taille de la relance que la FED s'apprête à mettre en place. La question est de savoir si la spéculation sur le QE (quantitative easing) à venir est déjà dans les cours, auquel cas, le billet vert pourrait arrêter sa course baissière au détriment des actifs risqués. Dans cette optique, on suivra avec attention le rapport du FOMC publié ce soir à 20H qui donnera un aperçu des débats entre les membres de la FED à ce sujet.

Graphique hebdomadaire

A moyen terme, la paire EUR/USD est ancrée dans une tendance haussière mais bute sur un seuil technique et psychologique de taille, les 1.4 USD. Ce prix a été de nombreuses fois travaillé (septembre et décembre 2008 – mai à juillet 2009) et donne du fil à retordre aux bullishs. Si les plus hauts à 1.4024 USD cédaient, une nouvelle vague haussière en direction des 1.45 USD serait envisageable. A contrario, une consolidation devrait prendre forme en direction des 1.365 puis des 1.35 voire des 1.333 USD par extension. Même si nous n'en sommes pas encore là et qu'il faudra étudier la façon dont les vendeurs opèrent, il est toujours bon de garder à l'esprit les objectifs potentiels afin de ne pas couper trop tôt des positions initiées à la vente avec une entrée optimale.

Graphique journalier

A plus court terme, après une séquence de 23 séances consécutives où le chandelier du jour a clôturé au-dessus des plus bas de la veille, les vendeurs se manifestent enfin. Sauf rattrapage en fin de séance, les plus bas d'hier à 1.388 USD pourraient être cassés en cours de clôture laissant place à un mouvement correctif. Les supports ont été énumérés précédemment, on pourra seulement rappeler que le scénario baissier est appuyé par un retournement des indicateurs techniques. Pour bien faire, il faudra que les 1.3835 USD soient franchis à la baisse sous peine qu'une simple consolidation à plat ait lieu. Notons pour finir que les 1.39 USD font désormais résistance.

Quant au fameux Dollar, nous en avions parlé dans l'analyse précédente. Je préconisais de surveiller le seuil des 77 points sur le Dollar Index, nous avons fait 76.9, tant que ce seuil ne sera dépassé à la baisse, tous les espoirs seront permis. Graphiquement, on constate que le Dollar Index évolue à proximité d'un support clé défini par un support horizontal ainsi qu'une oblique de soutien en vert sur le graphique ci-dessous.

Graphique hebdomadaire

FXCM – Département Recherche

©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.80 % vs +13.22 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat