Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Vincent Ganne : Eur/usd – dans les starting blocks

mercredi 27 octobre 2010 à 10h19
Vincent Ganne

Vincent Ganne Business Development Manager chez Tradingview France

Stratégiste de marché, analyse technique des marchés financiers, formateur, intervenant sur BFM Business.
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Approche globale des …

(BFM Bourse) - La réunion du G20 à Séoul de ce weekend fut un non évènement. Les dirigeants des plus grandes économies mondiales ont discuté de la guerre des changes qui pourrait fragiliser la reprise en cours ; toutefois, le communiqué final est (une nouvelle fois) décevant et peu révélateur, les officiels s'accordant sur la simple nécessité de ne pas entrer dans un processus de dévaluation compétitive des monnaies et sur le fait de surveiller la volatilité sur le marché des changes.

Suite à cela, la semaine a commencé sur les chapeaux de roues sur les indices comme sur l'EUR/USD mais la hausse fut de courte durée et la neutralité prévaut désormais. Les intervenants se focalisent de nouveau sur la relance à venir de la Réserve Fédérale américaine dont nous connaitrons les détails lors de la réunion du FOMC du 2 novembre prochain. En attendant, les traders seront attentifs aux statistiques européennes et notamment le taux de chômage allemand publié jeudi matin à 9H55 et attendu à un plus bas de 18 ans (consensus à 7.4%) ainsi qu'aux statistiques américaines d'importance publiées vendredi.

Comme d'habitude, le vendredi sera la journée de tous les dangers avec la publication du PIB annualisé US attendu à 2.2% contre un précédent à 1.7%. Un PIB annualisé en hausse, pourrait laisser envisager que l'altération de la reprise n'est pas si grande que l'envisagent les officiels ; par conséquent le montant de la relance ne serait pas aussi élevé que les montants mentionnés par les rumeurs de marché. En attendant, le sentiment des opérateurs sera en grande partie catalyseur des échanges. Ce dernier sera grandement influencé par les publications des entreprises dont c'est le bal actuellement.

Graphique hebdomadaire

A moyen terme, la situation graphique est inchangée depuis maintenant trois semaines. La paire évolue en tendance haussière mais elle bloque sur la résistance psychologique des 1.4 USD. En cas de dépassement des plus hauts à 1.415 USD, les 1.425 puis les 1.435 USD pourraient être envisagés soit un retracement de 76.4% de toute la baisse du premier semestre. A l'inverse, si les acheteurs échouent une nouvelle fois, un repli plus conséquent que les dernières attaques baissières pourrait prendre forme en direction des 1.35 USD soit les 50% de retracement de la baisse du premier semestre ainsi qu'une zone de prix travaillée à de nombreuses reprises par le passé.

Graphique journalier

En données journalières, acheteurs et vendeurs ont des arguments en leur faveur, l'indécision prédomine en attendant un décalage des cours. Les haussiers relèvent une tendance haussière, soutenue par la moyenne mobile à 20 séances, une forte présence des bullishs dans la zone 1.37/1.38 USD et un appétit des intervenants toujours intact. Les vendeurs, quant à eux, empêchent tout débordement des 1.4 USD à court terme et soulignent que la puissante hausse de septembre a fait place à une stabilisation à plat relayée par des indicateurs techniques désormais neutres.

A la hausse, il faudra que les acheteurs s'affranchissent des 1.4 USD en clôture puis des plus hauts récents à 1.415 USD afin que le mouvement haussier de moyen terme perdure en direction des objectifs précédemment cités. A la baisse, les vendeurs devront réussir faire clôturer la paire sous sa moyenne mobile à 20 séances actuellement à 1.3875 USD et le support horizontal des 1.386 USD. Au-dessous de cette zone de prix, les 1.37 puis les 1.35 USD pourraient être ralliés. Notons qu'un retour à 1.35 n'aurait rien d'extraordinaire et correspondrait à une correction de la hausse tout comme en août dernier.

Pour ce qui est du Dollar Index dont tout le monde parle ces derniers temps, nous avions préconisé ces dernières semaines de surveiller le seuil des 77 points qui a finalement tenu. L'indice a réussi à s'extraire de sa tendance fortement baissière au profit d'une stabilisation à plat mais rien est fait, les séances à venir seront décisives. A la baisse, les 76 points devront impérativement tenir sous peine qu'une nouvelle vague baissière ne prenne forme. A la hausse, le probable ralliement des 79 voire 80 points reste d'actualité.

Graphique journalier (Dollar Index)

FXCM – Département Recherche

©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.10 % vs +11.59 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat