Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Vincent Ganne : Eur/usd – 1.18 ou 1.28 ?

mardi 22 juin 2010 à 15h27
Vincent Ganne

Vincent Ganne Business Development Manager chez Tradingview France

Stratégiste de marché, analyse technique des marchés financiers, formateur, intervenant sur BFM Business.
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Approche globale des …

(BFM Bourse) - Un violent revirement a eu lieu sur l'Euro la semaine passée, la monnaie unique enregistrant une hausse de plus de 300 pips contre son homologue américain. Ce dernier a fini la semaine en baisse contre l'ensemble de ses homologues grâce notamment à la forte reprise du SP500 et plus largement à la hausse de l'appétit du risque des intervenants.

La semaine passée, nous mettions en exergue l'incapacité du Dollar américain à soutenir un mouvement en dessous des 1.2 contre l'Euro, ce qui signifiait l'épuisement des acheteurs sur le Dollar, et des pertes moins probables pour la paire EUR/USD. Le récent rapport des positions des traders montre que les intervenants ont coupé des positions longues sur le Dollar contre l'Euro dans des volumes record la semaine du 15 juin, accentuant le changement de sentiment des marchés.

Les marchés financiers semblent être en proie à une accalmie saisonnière. Notre indice de volatilité est passé d'un pic haussier à un plus bas avec le plus gros dénivellement (différence entre point haut et bas) depuis la chute de Lehman Brothers en 2008. La volatilité du SP500 a elle aussi baissé, mais il convient de rester sur ses gardes avec le FOMC ce mercredi. Si un évènement du calendrier peut changer la donne à court terme, c'est bien ce rendez-vous !

L'appétit du risque étant le facteur clé, il faudra être vigilant dans les séances et semaines à venir, car l'accalmie pourrait être de courte durée. La dégradation de la note de crédit de BNP à AA- par Fitch nous l'a rappelé hier…Le secteur bancaire est toujours au centre de toutes les attentions. A ce sujet, les intervenants attendent de pied ferme les stress tests des banques, car si les Etats-Unis sont venus en aide à leurs banques avec le TARP, il n'en sera surement pas de même pour les pays européens.

Autre facteur prédominant, les inquiétudes concernant la stabilité financière de l'UE qui ont conduit la paire EUR/USD à ses plus bas de quatre ans. De nombreux évènements sont arrivés en deux mois, incluant un potentiel défaut de la Grèce et l'adoption d'un paquet de sauvetage sans précédent de 750 milliards d'euros. Au cours des deux dernières semaines, l'orientation de la monnaie unique suggérait que les conditions s'étaient améliorées, mais il semblerait que cela ne soit pas le cas. Des rumeurs ont circulé en Espagne sur la probabilité d'une demande d'assistance de cette dernière par le FMI et l'EU pour un montant de 250 milliards. D'une part, une telle demande démontrerait l'instabilité de la zone, mais surtout elle remettrait en question le montant total nécessaire pour remettre l'Europe sur pied. Si l'Espagne ou tout autre pays faisait une telle demande, alors le pessimisme reprendrait le pas sur la confiance.

En conclusion, les développements sur la scène politique, les statistiques à venir, ainsi que les tests de stress seront au centre des attentions et détermineront certainement la direction à venir de la monnaie unique…Retour sur les plus bas ou poursuite de la reprise, la question reste en suspens.

Graphique mensuel

Depuis le test favorable des 1.18 USD, je maintiens un biais haussier tout en sachant que le chemin sera semé d'embuches, un nouveau test des plus bas n'étant pas à exclure. Mon premier objectif à 1.25 USD a été pratiquement atteint ce lundi (plus haut à 1.2466) et la balle est désormais au centre dans la zone des 1.22 USD.

En données mensuelles, la situation est inchangée, les indicateurs pointent en zone de survente et tentent un retournement ce qui prendra du temps. La moyenne mobile à 250 périodes qui fait office de pivot de très long terme soutien les cours et les espoirs d'un rebond seront permis tant que le support des 1.18 USD tiendra. A plus court terme, les investisseurs seront attentifs à une éventuelle réaction de la paire sur les retracements de 50% voire 61.8% de la hausse réalisée ces dernières séances, respectivement situés à 1.217 et 1.21 USD.

FXCM – Département Recherche

©2021 BFM Bourse
Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+326.80 % vs +12.88 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat