Bourse > Actualités > Avis d'expert > Vincent Ganne : Effondrement programmé - suite

Vincent Ganne : Effondrement programmé - suite

Vincent GanneVincent Ganne
Vincent Ganne

Manager de DailyFX France Expertise : Analyse technique des marchés financiers et analyse fondamentale
Diplômé d’Audencia Nantes, l’école supérieure de commerce de Nantes, et du diplôme international d’analyse technique des marchés financiers (CFTe 2). Vincent Ganne bénéficie de …Lire la suite

(Tradingsat.com) - Il y a deux semaines, je vous présentais mes scénarios à court et moyen terme sur les paires du forex, indices boursiers et matières premières.

Moyen terme :

"Ralentissement Chinois, crise en Zone Euro, non-amélioration des chiffres économiques aux USA, voici les facteurs qui plaident d'après moi pour une dépréciation des actifs risqués, une correction massive afin, enfin, de rallier des zones d'achat attractives que ce soit sur l'Euro, les matières premières ou les indices boursiers, notamment américains."

Court terme :

"Je ne nous vois pas couler (pour le moment), des facteurs haussiers persistant pour le moment."

Le postulat de départ était simple, les marchés profiteraient de la période estivale et des spéculations sur un éventuel QE3 aux Etats-Unis ainsi que des résultats d'entreprises pour pousser le plus haut possible (voilà qui est fait).

Par la suite, des résistances de moyen terme seraient atteintes sur de nombreux actifs (ce que je vais vous démontrer ce jour même si un peu de potentiel persiste sur certains actifs), puis les vendeurs prendraient la main, et entraîneraient des consolidations voire la fameuse purge de moyen terme, pourquoi pas au mois d'août comme l'année dernière, (scénario que je privilégie pour les séances/semaines à venir).

Graphiquement parlant :

Je vous donne des zones atteintes ou proches, de 50 pips ou points, sous lesquelles je pense que le potentiel baissier est prépondérant à court terme.

Le but est d'une part de mettre en garde les acheteurs qui ajusteront leurs stops et/ou prendront des bénéfices, ainsi que d'inviter les vendeurs à être sur le qui-vive.

Seul bémol (scénario prime), je n'exclus pas que nous échouions sous ces fameuses résistances, pour refluer dans un premier temps, avant de faire une ultime vague haussière euphorique estivale pour enfin déclencher mon scénario. Mais dans tous les cas, la conclusion de mon analyse reste que je suis un vendeur de moyen terme sur mes gardes et que dans tous les cas, plus haut pousseront les acheteurs, meilleurs seront nos prix de vente.

FXCM USD Index : un indicateur avancé (FXCM Dow Jones USD Index tradable)

Le Dollar Index est haussier à moyen terme et sur support à court terme. Tant que ce dernier tiendra la zone de prix 10030/10050, les risques de correction sur les marchés perdurent. Seule une rupture de cette zone entrainerait les prix vers la borne basse du drapeau journalier ici en bleu, ce qui enclencherait mon "scénario prime" et un ultime rallye haussier.

USDCAD : copie conforme du Dollar index

Entachée par la forte hausse des cours du pétrole, la paire USDCAD corrige depuis un mois et demi dans un canal baissier. Je surveille le seuil des 1.005 n'excluant pas un excès (habituel sur cette paire) vers le seuil psychologique de la parité pour passer acheteur à moyen terme. En effet, la zone 1.00/1.007 a été travaillée à de nombreuses repris ces 6 derniers mois et devrait légitimement entraîner une réaction, correspondant au bas d'un canal et à un seuil horizontal.

EURUSD : la paire la plus décevante du marché...

Malheureusement pour les acheteurs, l'euro continue de sousperformer nettement ses homologues et n'a rapporté que peu de pips à la hausse ces dernières séances. Si et seulement si la paire arrivait à dépasser les 1.23/1.233 alors un ralliement de la MM20 jour voire des 1.244 serait envisageable. En attendant, les vendeurs gardent la main et si les marchés devaient consolider ou corriger alors je vous laisse imaginer le carnage sur la paire la plus tradée au monde, sur laquelle la majorité des particuliers sont acheteurs, ce qui ne plaide pas franchement pour la hausse. Objectifs baissiers à 1.2 et 1.185 USD

AUDUSD : la force a l'état pure

Des statistiques économiques correctes dirons-nous, des taux à 3.5% soit les plus élevés des majeures, pas étonnant que l'AUD surperforme et pointe en tête du palmarès depuis de nombreuses séances. Notez que le dollar australien a rallié son niveau de début mai, quand l'euro était à 1.32 soit 1000 pips plus haut !

Concernant ce dernier, seuls les plus agressifs mettront à profit les résistances ci-dessous, les plus prudents attendront plutôt un retournement avéré.

Techniquement, l'AUD est haussier mais il fait face à deux seuils d'importance, le haut de son canal haussier bleu à 1.043 et la zone de résistance 1.047/1.05 correspondant aux plus hauts d'avril/mai. Objectif à la parité dans un premier temps

NZDUSD : l'AUD en moins fort

Cousin de l'AUD, dollar des antipodes, corrélé lui-aussi à la croissance chinoise, aux cours des matières premières et aux indices, le NZD a réalisé un beau parcours ces dernières semaines. Le voilà désormais sous une résistance de taille à 0.806 correspondant aux plus bas de mars et plus hauts récents. Enfin, juste au-dessus, à 0.81 USD, on note la confluence du haut de canal haussier bleu et d'une oblique qui passe par les plus hauts des 12 derniers mois. Objectif à terme 0.76 USD

L'Or : neutre comme jamais

Il faut revenir deux à trois années en arrière pour constater une si faible volatilité sur le métal jaune. Les spéculations sur un éventuel QE3 n'animent pas le rebond et toute hausse du Dollar pourrait tout simplement achever les acheteurs. On notera ici un triangle d'indécision dont la sortie sera déterminante pour les semaines à venir, patience donc, seuls les plus agressifs vendront les rebonds vers l'oblique haute qui coiffe parfaitement les cours depuis début mars. Objectifs en cas de cassure des 1520 : 1420 et 1315

L'argent : même combat

Neutralité, sousperformance et risques baissiers, voici ce qui caractérise le silver. Si et seulement si les cours clôturent par deux fois au-dessus de la moyenne mobile exponentielle à 38 périodes qui cadre parfaitement les prix, alors un rebond sera possible. A contrario, les risques baissiers sont prépondérants, toute cassure des 26 USD, support testé à maintes reprises ces derniers mois, laisserait place à une bérézina (vers les 18/20 possiblement).

Pétrole WTI : la fusée

1500 pips de hausse en moins de 20 séances, quelle envolée ! J'en profite pour féliciter l'analyste DailyFX Nadia Compaoré qui s'entache à faire payer le pétrole depuis trois semaines pour viser les seuils ralliés et réaliser ainsi une superbe performance.

Concrètement, le pétrole est, en journalier, l'actif le plus haussier et volatile du mois donc attention à votre levier et vos stops.

Graphiquement, je note une dynamique neutre à moyen/long terme, avec un biais baissier sous les 95 USD. Je constate également des indicateurs en surachat, un retracement à 50% de la baisse entre 110 et 77.5 USD pratiquement atteint et surtout, une moyenne mobile très pratique à laquelle nous sommes venus nous confronter hier, la moyenne mobile exponentielle à 110 périodes, support de fin 2011 à mai 2012 qui fait désormais résistance. En d'autres termes, je me dis qu'un point haut de court (voire de moyen terme) pourrait avoir été atteint et pense que des ventes s'imposent dès maintenant. Et si les prix avaient l'audace de s'aventurer vers 94/95 ce sont les yeux fermés que j'accumulerai des positions vendeuses. Objectifs à 87 et 85, 80 possible à moyen terme

Dow Jones : le baromètre du risque

Tous les actifs sont corrélés, c'est un fait et quoi de mieux que les indices des maîtres du monde pour mesurer l'appétit pour le risque sur les marchés.

Graphiquement, le Dow Jones est dans un range de moyen terme entre 12000 et 13200 points. Pour faire simple, je note la confluence de résistances obliques, horizontales et psychologiques dans la zone de prix actuelle et je plaide pour un point haut de court terme (voire de moyen terme - à confirmer), sous les 13000/13050. Enfin, si les acheteurs avaient l'audace de pousser sur les plus hauts annuels, c'est encore en réel, à titre personnel, que je m'occuperai du cas de cet indice qui tente de défier les lois de la gravité, soutenu par une réserve fédérale américaine et sa planche à billet magique.

Objectifs à 12000 et 11700

CAC40 : en zone de turbulence

Même avis sur le CAC puisque ce dernier n'est qu'une pâle copie de son homologue américain. Je pense que les cours auront beaucoup de mal à dépasser les 3270/3300 zone sous laquelle j'invite les acheteurs à alléger et/ou remonter leurs stops et les vendeurs agressifs à tenter de se placer. Et si cette résistance cassait en mode euphorique, pendant l'été, et bien les 3350 ne devraient quant à eux pas pardonner.

Objectifs à 3100 puis 2950/3000 à terme

DailyFX, l'équipe de recherche de FXCM

Email : recherche@dailyfx.fr

Tel : 0 800 90 95 44

Retrouvez nos analyses quotidiennes et intraday sur le site DailyFX.fr

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI