Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

ABIVAX

ABVX - FR0012333284 SRD PEA PEA-PME
7.250 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Abivax : La biotech Abivax rassure le marché en sécurisant un financement crucial

vendredi 2 septembre 2022 à 11h18
Abivax doit encore trouver plus de 53 millions d'euros dans les 12 prochains mois

(BFM Bourse) - La société a annoncé vendredi une augmentation de capital de 46 millions d’euros, réalisée avec une prime de près de 10% par rapport au cours de clôture de la veille. Si le groupe a encore d’importants besoins de financement à combler, le marché est pour le moment rasséréné.

Abivax s’offre une importante bouffée d’oxygène. La société de biotechnologies basée à Montpellier et Paris a annoncé vendredi avoir sécurisé un important financement pour un montant total de 49,2 millions d’euros.

Cette somme considérable à l’échelle de la société – plus d’un tiers de sa capitalisation boursière – se compose surtout d’une augmentation de capital de 46,2 millions d’euros réservée, avec suppression du droit préférentiel de souscription (DPS). Cette augmentation de capital sera souscrite par certains actionnaires actuels (Truffle Capital, Sofinnova Partners, Santé Holding) mais aussi de nouveaux investisseurs, à savoir les fonds américains TGX, Venrock Healthcare Capital et Deeptrack Capital.

Abivax va ainsi émettre 5,53 millions d’actions à un prix de souscription de 8,36 euros par titre. Point important: ce prix traduit une prime de 9,6% par rapport au cours de clôture de jeudi.

Un capital (un peu) recomposé

"Alors que le contexte de marché est compliqué, en particulier pour les biotechs depuis mi-2021, Abivax arrive non seulement à opérer une grande augmentation de capital mais en plus à le faire avec une prime sur le cours de bourse", souligne Mohamed Kaabouni, analyste au sein du bureau d’études Portzamparc.

A la suite de cette augmentation de capital, qui entraînera une dilution d’environ 25% pour les actionnaires autres que ceux y participant, Truffle Capital passera de 30,46% du capital à 23,80%, Sofinnova Partners de 11,59% à 11,34%, Santé Holding de 3,59% à 3,15%. Les nouveaux investisseurs américains posséderont 20,83%.

L’autre volet du financement est constitué pour 2,9 millions d’euros de "certificats de royalties". Les investisseurs – qui sont les mêmes que ceux souscrivant l’augmentation de capital - auront droit à un maximum de 2% des potentielles ventes nettes générées par les futures indications d’obefazimod, la molécule phare de la société. Le montant de royalties susceptible d’être dû au titre des certificats est plafonné à 172 millions d’euros, précise néanmoins la société.

Un potentiel prometteur

Abivax compte utiliser les fonds levés pour lancer et développer des programmes cliniques d’obfazimod, notamment dans la rectocolite hémorragique, une maladie inflammatoire qui touche 1 million de personnes aux Etats-Unis et autant en Europe, ainsi que dans la polyarthrite rhumatoïde, une maladie inflammatoire chronique auto-immune. L’entreprise entend également rembourser certains emprunts.

A la Bourse de Paris, l’action Abivax décolle, prenant 11,4% à 8,50 euros, soit davantage que la prime consentie dans le cadre de l’augmentation de capital.

"La réaction du marché traduit un effet de soulagement :la trésorerie constitue le seul véritable problème d’Abivax, dont le potentiel de sa molécule phare, obefazimod est conséquent. On parle d’un ‘blockbuster’ avec des revenus potentiels de plus de 1 milliard d’euros, avec des indications très variées, dans les maladies inflammatoires, notamment", explique Mohamed Kaabouni.

"Ce financement donne un répit à l’entreprise pour respirer quelques mois, trouver d’autres relais de financement et lancer leur étude de phase III" (dernière étape des essais cliniques avant une éventuelle commercialisation), poursuit-il.

Plus de 50 millions d'euros encore à trouver dans les prochains mois

Abivax indique que le financement annoncé ce vendredi lui apporte les ressources nécessaires pour tenir jusqu’à la fin du premier trimestre 2023. A un horizon plus lointain, c’est-à-dire l’ensemble des douze prochains mois, la société estime qu’il lui faudra trouver encore 54 millions d’euros.

Pour obtenir cette somme, le groupe explique évaluer des outils de financement à la fois dilutifs et non dilutifs. "La société a notamment amorcé des discussions avec des prêteurs dans l’objectif d’obtenir à court terme une combinaison de financements dilutifs et non dilutifs pour un montant total pouvant aller jusqu’à 50 millions d’euros supplémentaires", annonce-t-elle.

Abivax se réserve également la possibilité de réaliser un nouveau financement par voie d’augmentation de capital. "En l’absence du financement nécessaire, la société envisagera des solutions de réduction de ses coûts qui pourraient impliquer des décalages ou suspensions de certains de ses programmes", prévient le groupe.

Par ailleurs, pour mener le seul essai programme de phase III évaluant obefazimod dans la rectocolite hémorragique jusqu’à fin 2024, période attendu des résultats, Abivax indique qu’il devra débourser au total 200 millions d’euros…

Julien Marion - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur ABIVAX en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application BFM Bourse


Par email

Votre avis
Portefeuille Trading
+316.20 % vs +34.15 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour