ZCCM

MLZAM - ZM0000000037 SRD PEA PEA-PME
1.100 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

KCM menacé de coupure de courant :

14/05/2020 par w@z@06 3
Ressources Vedanta Ltd.

L’unité zambienne, qui est en liquidation provisoire, se bat pour garder les lumières allumées après qu’une compagnie d’électricité a menacé de réduire l’approvisionnement en raison d’une facture de 132 millions de dollars, selon les documents déposés devant les tribunaux.

Konkola Copper Mines Plc, le plus grand utilisateur d’énergie en Zambie, a obtenu le 13 mai une ordonnance provisoire de la Haute Cour Copperbelt Energy Corp. de freiner son électricité. KCM conteste le paiement que la CCE exige, et dit que les restrictions d’électricité causeraient des dommages irréparables à ses installations, selon un affidavit de la société minière.

Il s’agit de la dernière d’une série de difficultés financières chez KCM, que le gouvernement a placées en liquidation provisoire il y a un an, par l’intermédiaire d’un actionnaire minoritaire appartenant à l’État. Ce n’est pas non plus la première fois que la CEC s’est déplacée pour restreindre les approvisionnements en raison du non-paiement; il y a eu un différend similaire en 2014.

« Le non-paiement de KCM pour l’électricité consommée a entraîné des problèmes de liquidité pour l’activité de la CEC et a exposé l’entreprise à une responsabilité importante », a-t-elle déclaré en réponse aux questions envoyées par courriel.

EN SAVOIR PLUS SUR LES PROBLÈMES DE VEDANTA EN ZAMBIE
Copperbelt dit qu’il a coupé Vedanta alimentation électrique sur les paiements
La Cour zambienne bloque l’offre de Vedanta pour mettre fin à la liquidation
Au moment de la liquidation, KCM devait 47 millions de dollars en factures impayées, selon l’affidavit signé par Mbobe Nyondo, le gestionnaire de l’énergie et des risques de la société. Alors que KCM a déclaré qu’il avait payé 45 millions de dollars, la CEC a déclaré qu’il est encore dû 132 millions de dollars. Le fournisseur d’électricité a alors averti qu’il limiterait l’offre, en s’appuyant sur un avis d’il ya un an qui a depuis expiré, selon Nyondo.

La Haute Cour de Kitwe, où KCM est basée, entendra l’affaire le 26 mai. KCM n’a pas immédiatement répondu à une demande de commentaire.
18/05/2020 par w@z@06 1
Nous ne permettrons pas à KCM d’inonder, la mine a besoin d’aide - Govt
Ministry of Mines secrétaire permanent Barnaby Mulenga dit la liquidation de Konkola Copper Mines (KCM) doit être accélérée afin que la société peut commencer à faire des profits que d’avoir d’énormes passifs, il est actuellement assis sur.
Et Mulenga dit que le gouvernement ne permettra pas kCM d’inonder en raison de Copperbelt Energy Corporation (CEC) restriction d’alimentation électrique à la mine.

KCM, qui a été placée en liquidation provisoire, doit à Copperbelt Energy Corporation (CEC), un distributeur privé d’électricité, environ 132 millions de dollars, dont 11 mois d’alimentation électrique.

Cette dette énorme a incité la CEC à émettre une ordonnance de restriction de l’alimentation électrique dont l’exécution a depuis été bloquée après que KCM a obtenu une injonction, mercredi.

Dans une entrevue, Mulenga a révélé que des discussions étaient en cours pour aider la mine à régler ses responsabilités, ajoutant que le gouvernement ne permettra pas la chute.

« Tout d’abord, pour ce qui est du gouvernement et de la KCM, oui, cette question a été portée à notre attention et il y a des discussions en cours au sein des cercles gouvernementaux et l’entreprise doit être assistée. Rappelez-vous, c’est une mine, ils doivent pomper l’eau et donc la mine ne peut pas être laissé à l’inondation ou quelque chose, non, qui n’arrivera pas. Mais il y a une plus grande discussion juste pour trouver une solution à cela parce qu’évidemment, le processus de liquidation doit être finalisé et nous trouvons une voie à l’amiable qui assure que l’actif commence à faire de l’argent et à ne pas accumuler de passifs comme le cas que vous avez soulevé », a déclaré Mulenga.

Lorsqu’on lui a demandé quand le processus de liquidation devait être terminé, il a déploré le retard causé par la suspension des opérations judiciaires, mais a dit qu’il poursuivrait l’affaire agressivement au cours des deux prochains mois.

"L’affaire a été au tribunal, donc COVID n’a pas aidé parce que maintenant, quand le tribunal a suspendu leurs séances, qui nous a encore envoyé dans plus gambader parce que certaines questions auraient été entendues maintenant que vous savez que la cour a cessé de siéger ... mais nous restons positifs, c’est quelque chose que nous poursuivrons agressivement au cours des deux trois prochains mois pour voir comment nous y mettons fin parce que c’est dans l’intérêt de tous. Cette mine a beaucoup de potentiel pour créer de la richesse pour ce pays et, par conséquent, nous avons juste besoin de résoudre les problèmes qui l’entourent et puis nous pouvons commencer à faire de l’argent hors de lui », a déclaré Mulenga.
22/05/2020 par w@z@06 1
Govt pour permettre à la CEC, ZESCO et KCM de gérer leurs problèmes
Le gouvernement dit qu’il permettra à la Copperbelt Energy Corporation (CEC) de résoudre ses problèmes en suspens avec Konkola Copper Mine et ZESCO.

S’exprimant après avoir rencontré la direction de la CCE, le ministre des Finances, M. Bwalya Ng’andu, qui dirige une délégation d’autres ministres, a déclaré que même si le gouvernement était une partie intéressée, cela n’interférerait pas dans les négociations en cours.

M. Ng’andu a déclaré que la délégation des ministres a rencontré la direction de la CEC pour discuter de ses problèmes non résolus avec la mine de cuivre Konkola, qui implique des factures impayées de 132 millions de dollars après la fourniture d’électricité.

Dans cette affaire, la CEC avait informé KCM de son intention de restreindre l’alimentation en électricité jusqu’à ce que la facture soit payée. Cependant, KCM a obtenu par l’intermédiaire de la Haute Cour de Kitwe une injonction provisoire empêchant la CEC d’aller de l’avant pour restreindre l’alimentation électrique.

M. Ng’andu a déclaré que l’autre question discutée concernait l’expiration de l’approvisionnement en vrac en mars. Il a dit que le gouvernement veut que les deux parties concluent leurs discussions afin d’assurer des avantages mutuels pour tous.
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.30 % vs -5.55 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat