Bourse > Virbac > Virbac : L'action souffre après un 1er trimestre très décevant
VIRBACVIRBAC VIRP - FR0000031577VIRP - FR0000031577
150.800 € -0.13 % Temps réel Euronext Paris
150.550 €Ouverture : +0.17 %Perf Ouverture : 151.050 €+ Haut : 149.150 €+ Bas :
151.000 €Clôture veille : 3 431Volume : +0.04 %Capi échangé : 1 275 M€Capi. :

Virbac : L'action souffre après un 1er trimestre très décevant

tradingsat

(Tradingsat.com) - Virbac voit son cours de bourse chuter de 12% à 157,5 euros, soit de loin la plus mauvaise performance parmi les valeurs du SBF 120, sanctionné après la publication d'un chiffre d’affaires du premier trimestre de 182,8 millions d'euros, en croissance de seulement +3,6% par rapport à la même période de l’an dernier. Mais à taux de change et périmètre identiques, les revenus du groupe ont reculé de -2,3%.

Dans le domaine des animaux de compagnie, le chiffre d’affaires du groupe a reculé de -2,2% à taux et périmètre constants, une évolution que Virbac "explique en bonne partie par une base de comparaison élevée par rapport au début 2012 en Europe et aux Etats-Unis". L'orientation du chiffre d'affaires dans le domaine des animaux d’élevage à taux et périmètre constants ressort à -3,2% est également négative (-3,2%).

"Certes, la base de comparaison n’était pas aisée mais elle n’explique pas tout", commente Gilbert Dupont. Le courtier situe la déception "plus particulièrement au niveau des pays fortement contributeurs qui ont été impactés par des conditions climatiques difficiles (Australie, Afrique du Sud, Mexique, …)", et de l'Amérique du Nord, où les ventes ont été stable sur le trimestre, contre une croissance à deux chiffres attendue.

Gilbert Dupont abaisse en conséquence son objectif de cours sur Virbac de 197 euros à 182 euros, mais maintient sa recommandation "Accumuler", anticipant une croissance soutenue de l'activité du groupe "en 2014 et au delà".

En revanche, 2013 s'annonce d'ores et déjà comme une année plus compliquée qu'anticipé. De l'aveu du groupe, l'’interruption de la commercialisation aux Etats-Unis de l'antiparasitaire interne Iverhart Plus (qui a fait l'objet d'un rappel auprès des distributeurs) et la faiblesse de l’activité du premier trimestre "rendent plus difficile à atteindre l’ambition d’une croissance organique de 5 à 7% et d’une augmentation d’un demi-point du taux de rentabilité opérationnelle annoncée lors de la publication des résultats 2012".


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI