Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VICAT

VCT - FR0000031775 SRD PEA PEA-PME
43.650 € -0.11 % Temps réel Euronext Paris

Vicat : Le cimentier Vicat résiste à la crise et atteint un sommet depuis un an en Bourse

mardi 16 février 2021 à 10h45
Solide publication annuelle pour le cimentier Vicat

(BFM Bourse) - La baisse des coûts de l’énergie et les effets positifs du plan de réduction de coûts engagé par le cimentier permettent à celui-ci de faire part d'une progression de ses revenus et de son résultat net, dans un contexte pourtant difficile. Le marché apprécie.

Dans un contexte exceptionnel, la solidité des résultats annuels dévoilés par le cimentier isérois Vicat impressionne. De fait, malgré un exercice "fortement perturbé" au cours duquel les activités du groupe "ont été touchées de façon asymétrique en fonction des réponses politiques à la pandémie", Vicat réussit le tour de force de faire progresser à la fois ses revenus (+2,4% en données publiées à 2,8 milliards d'euros) et son bénéfice net (+4,8% à 156 millions d'euros). Après avoir subi un recul de 3,2% de ses ventes au premier semestre, le groupe "a renoué avec une solide croissance de son activité au second semestre", période au cours de laquelle ses revenus ont progressé de 13,8% par rapport aux six derniers mois de 2019.

La croissance organique sur l'année est positive dans toutes les zones géographiques, à l'exception de la France, précise Vicat. Cité dans le communiqué, le PDG Guy Sidos a salué "une solide progression des résultats malgré l'adversité", en mettant l'accent sur "l'efficacité industrielle" des usines pour servir les différents marchés ainsi que sur "la résilience et l'agilité du groupe".

La bonne performance opérationnelle ressort dans l'excédent brut d'exploitation (Ebitda) en hausse de plus de 10% à périmètre et changes constants (+5,7% en données publiées), à 557 millions d'euros (soit une marge d'Ebitda de 19,9%, en hausse de 0,7%) conséquence selon le groupe, de la croissance de l'activité ainsi que "de l'effet des mesures de réduction de coûts et de la baisse des prix de l'énergie pour environ 57 millions d'euros". Le groupe relève aussi une "tendance générale des prix de vente bien orientée, à l'exception de la zone Méditerranée".

Ces éléments positifs ont permis de compenser la contraction d'activité en France (-2,4%), qui est le premier marché du groupe avec un tiers des ventes, et l'arrêt total d'activité de 30 jours en Italie et 33 jours en Inde.

Dans une note matinale intitulée "Voir l'année 2020 du bon côté malgré le Covid", Sven Edelfelt, analyste chez Oddo BHF, souligne que l'Ebitda ressort 7% au-dessus du consensus, les analystes interrogés ayant tablé sur un excédent brut d'exploitation de l'ordre de 521 millions. "Ces bons chiffres s’expliquent essentiellement par la baisse des coûts de l’énergie, les effets positifs du plan de réduction de coûts et une hausse des prix de vente" confirme-t-il. "Par rapport à nos estimations, l’Ebitda par région est supérieur à nos attentes sur les zones France, Amériques et Asie mais inférieur sur la zone Méditerranée" détaille-t-il.

Le groupe familial (toujours contrôlé à 60% par la famille Vicat-Merceron) fondé en 1853 par Joseph Vicat, fils de Louis qui avait découvert 30 ans plus tôt le principe d'hydraulicité des liants, soit la capacité d'une chaux ou d'un ciment naturel à faire prise en présence d'eau, se veut en outre ambitieux pour l'exercice en cours. S'il note que "l'environnement économique des (12, NDLR) pays où opère le groupe devrait être toujours affecté par la pandémie" et que "la volatilité de l'activité reste forte", Vicat table tout de même sur une nouvelle progression de son Ebitda organique. Le groupe entend cependant maintenir ses efforts d'investissements, attendus en hausse par rapport à 2020 autour de 365 millions d'euros. Compte tenu des résultats, le conseil d'administration proposera à la prochaine assemblée générale le maintien du dividende à 1,50 euro par action.

Peu après 10h, le titre Vicat signe l'une des meilleures performances du SRD avec un gain de 4,3% à 41,25 euros. Après être tombé à moins de 23 euros fin mars dernier en plein coeur de la première vague pandémique et après la mise en place du premier confinement, le titre du cimentier renoue ainsi avec un niveau plus exploré depuis le 12 février dernier, à 1,85 milliard d'euros de valorisation boursière.

(avec AFP)

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VICAT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+319.00 % vs +33.10 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat