Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

VALEO

FR - FR0013176526 SRD PEA PEA-PME
27.320 € +0.85 % Temps réel Euronext Paris

Valeo : Le secteur automobile dopé par une possible réforme fiscale en Chine

lundi 29 octobre 2018 à 15h15
Le secteur des équipementiers et constructeurs d'automobiles rebondit vivement lundi

(BFM Bourse) - Alors que le marché automobile chinois menace de se contracter pour la première fois depuis vingt ans, l'heure est aux mesures énergiques. Selon Bloomberg, la taxe à l'achat sur les voitures pourrait être redivisée par deux, ce qui entraîne un rebond du secteur en Bourse lundi.

Il y a péril en la demeure pour le marché automobile chinois. En septembre, un troisième déclin consécutif des ventes de véhicules particuliers a été constaté par l'association chinoise des constructeurs. À l'échelle des neuf premiers mois, le premier marché mondial ne montre quasiment plus de progression. Ainsi 2018 pourrait marquer une première rupture de tendance depuis au moins les années 1990.

Retour du stimulus fiscal

Dans ce contexte, les autorités chinoises envisageraient de ramener de 10% à 5% la taxe à l'achat des véhicules jusqu'à 1,6 litre de cylindrée (soit 70% du marché), rapporte Bloomberg en citant des sources proches sous couvert d'anonymat.

Fixée en principe à 10% du prix hors TVA, cette taxe acquittée directement par les consommateurs avait été réduite à 5% en 2015, déjà en vue de relancer le marché chinois à l'époque. Non sans succès puisque les immatriculations avaient alors connu un rebond à deux chiffres. Puis son niveau avait été graduellement normalisé, à 7,5% début 2017 puis 10% en 2018.

Rebond généralisé tiré par les équipementiers

Dans la perspective de voir réinstauré ce stimulus fiscal sur un marché qui représente pour beaucoup d'industriels le principal moteur de croissance, l'ensemble du secteur automobile bénéficiait d'un regain d'intérêt lundi en Bourse. À Paris, les équipementiers Faurecia, Akwel (ex-MGI Coutier), Valeo reprenaient plus de 10%, et Plastic Omnium +6,25%. Peugeot s'adjugeait 3,9% et Renault 3,1%. L'allemand Volkswagen, pour qui la Chine représente près de 40% des volumes de vente, gagnait 5,5% à Francfort. Un rebond à mettre toutefois en perspective avec le déclin de près de 20% subi par l'indice STOXX Europe 600 Automobiles & Parts depuis le début de l'année, avec des baisses dépassant 60% pour certains titres comme celui de Valeo.

Guillaume Bayre - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur VALEO en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+312.10 % vs +42.13 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat