Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

TRANSGENE

TNG - FR0005175080 SRD PEA PEA-PME
2.470 € +1.44 % Temps réel Euronext Paris

Transgene : La doyenne française des biotechs Transgene veut lever 50 millions d'euros

vendredi 14 juin 2019 à 09h23
Transgene lève des fonds à 2,34 euros par action

(BFM Bourse) - La filiale cotée de l'Institut Mérieux veut étendre sa visibilité financière jusqu'en 2022 et propose à ses actionnaires de souscrire à des actions nouvelles avec une décote de 20% sur le dernier cours. Son principal actionnaire s'est engagé à souscrire même au-delà de sa quote-part, de sorte que 80% du montant recherché est déjà acquis.

Transgene, la plus ancienne des biotechs tricolores cotées (sa création remontant à 1979) lance une augmentation de capital de 50 millions d'euros, afin de poursuivre la mise en oeuvre de son plan de développement clinique de ses nouvelles plateformes de vaccins "tueurs de tumeurs", baptisées "myvac" et "Invir.IO" et de "négocier sereinement des accords de partenariat". L'annonce pesait mécaniquement sur le titre, en repli de 4,95% à 2,785 euros vers 09h10 vendredi matin.

L'opération est ouverte à l'ensemble des actionnaires par le biais de l'attribution de droits préférentiels de souscription (DPS) aux personnes détenant des actions à l'issue de la séance du 17 juin prochain, chaque action donnant droit à un DPS.

Puis pendant de la période de souscription qui courra du 20 au 27 juin, il faudra exercer 3 DPS pour souscrire une action nouvelle au prix préférentiel de 1,34 euro, soit une décote de 20,14 % par rapport au cours de clôture du jeudi 13 juin. Les actionnaires ne souhaitant pas prendre à part à l'opération pourront revendre leurs DPS sur le marché (à titre indicatif la valorisation théorique du DPS par rapport au dernier cours est de 15 centimes - le prix évoluera en fonction de l'offre et de la demande), mais subiront en contrepartie une dilution d'environ 25%.

La famille Dassault et l'Institut Mérieux de la partie

Parmi les actionnaires de référence actuel, la holding de la famille Dassault, Dassault Belgique Aviation (qui a repris les parts détenues auparavant via Groupe Industriel Marcel Dassault, une autre holding) s'est engagée à souscrire "au minimum" à hauteur de sa quote-part de 4,72%. Surtout, l'Institut Mérieux (holding de la famille Mérieux, actionnaire majoritaire du groupe bioMérieux) qui détient actuellement 57% de Transgene, s'est engagé à souscrire jusqu'à 75% des 20.816.366 actions nouvelles proposées, ce qui augmenterait mécaniquement son taux de participation. Ces engagements couvrent ainsi près de 80% du montant de l'offre.

Transgene compte consacrer le produit de la levée de fonds en premier lieu au financement des prestations liées aux études cliniques en cours avec ses produits TG4010, TG4001, Pexa-Vec et TG600215, pour environ 15 millions d'euros, au financement d'autres études cliniques sur de nouveaux produits issus des plateformes myvac et Invir.IO pour environ 20 millions d'euros. La biotech strasbourgeoise compte aussi rembourser le principal prêt accordé par la Banque Européenne d'Investissement dont le nominal s'élève à 10 millions d'euros et les intérêts à 4,05 millions d'euros. De plus, le montant de ces intérêts pourrait être réduit à 2,25 millions d'euros en cas de remboursement anticipé, qui pourra se faire sans pénalités à partir de juillet 2019.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur TRANSGENE en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+284.90 % vs +11.13 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat