Bourse > Transgene > Transgene : L'action bondit après de nouvelles données précliniques
TRANSGENETRANSGENE TNG - FR0005175080TNG - FR0005175080
3.180 € +3.58 % Temps réel Euronext Paris
3.160 €Ouverture : +0.63 %Perf Ouverture : 3.220 €+ Haut : 3.070 €+ Bas :
3.070 €Clôture veille : 192 687Volume : +0.34 %Capi échangé : 179 M€Capi. :

Transgene : L'action bondit après de nouvelles données précliniques

(Tradingsat.com) - L'action Transgene bondit de plus de 8% dans les premiers échanges ce mardi après avoir annoncé que des données précliniques d’une nouvelle génération d’immunothérapie, un vecteur viral oncolytique développé par ses équipes de chercheurs, ont été présentées dans un poster à la réunion annuelle de l’AACR (American Association for Cancer Research) qui s’est tenue à la Nouvelle Orléans (Etats-Unis).

Le groupe développe une nouvelle génération d’immunothérapies virales oncolytiques armées de gènes anti-cancer, cherchant à apporter aux patients un traitement à la fois plus efficace et moins toxique. A la réunion de l’AACR, Transgene a communiqué les résultats d’études précliniques de trois virus de la vaccine oncolytiques (VV) contenant chacun un format différent d’un anticorps bloqueur PD-1 (programmed cell death -1) (VV-PD-1) : soit l'anticorps entier (mAb), soit le fragment se liant à l'antigène (Fab), soit les fragments variables fusionnés (scFv).

Les bloqueurs de point de contrôle immunitaire visant PD-1 sont une avancée majeure pour le traitement de plusieurs types de cancers. Les données présentées montrent pour les produits d’expression de chacune des trois versions de VV-PD-1 : qu’ils ont une parfaite intégrité biochimique et structurale, sont complètement fonctionnels et ont une activité biologique équivalente à celle de l’anticorps monoclonal anti-PD-1 de référence.

De plus, le profil de bio-distribution de VV-PD-1 montre une concentration plus élevée et plus durable de l’anti-PD-1 dans la tumeur, donnant un meilleur ratio tumeur/sérum. Enfin, l’activité thérapeutique évaluée dans un modèle préclinique de sarcome montre pour VV-PD-1 une activité similaire à celle de la combinaison de VV et de l’anticorps anti-PD-1, tant en termes de prévention de la croissance tumorale que de survie, mais nettement plus élevée qu’avec chaque produit séparément.

Ces résultats justifient de poursuivre le développement de ces nouvelles générations de virus oncolytiques armés d’anticorps, et plus largement, d’autres types de fonctionnalités immuno-actives.

« Notre objectif est de développer une nouvelle génération d’immunothérapies virales oncolytiques capables d’apporter des fonctionnalités anti-cancéreuses multiples, telles que les bloqueurs de points de contrôle immunitaire, directement dans le micro environnement tumoral. Ces oncolytiques multifonctionnels, développés par Transgene, devraient conduire à des options de traitements plus efficaces et mieux supportés, tout en maîtrisant les coûts de traitement pour les patients et leurs systèmes de santé nationaux », a déclaré Eric Quéméneur, Directeur général adjoint et directeur de la Recherche et du Développement de Transgene.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...