Bourse > Stmicroelectronics > Stmicroelectronics : Stmicro, veredus lancent un test sur puce des souches grippales
STMICROELECTRONICSSTMICROELECTRONICS STM - NL0000226223 STM - NL0000226223   SRD PEA PEA-PME
16.875 € +1.02 % Temps réel Euronext Paris
16.765 €Ouverture : +0.66 %Perf Ouverture : 16.945 €+ Haut : 16.760 €+ Bas :
16.705 €Clôture veille : 2 159 370Volume : +0.24 %Capi échangé : 15 366 M€Capi. :

Stmicroelectronics : Stmicro, veredus lancent un test sur puce des souches grippales

tradingsat

PARIS/SINGAPOUR (Reuters) - STMicroelectronics et le laboratoire singapourien Veredus ont annoncé lundi le lancement de VereFlu, un système miniaturisé de détection rapide des principaux types de grippes sur les lieux de traitement, précieux notamment pour la grippe aviaire.

Le fabricant franco-italien de semi-conducteurs explique dans un communiqué qu'il s'agit du premier test du marché à intégrer deux puissantes applications biologiques moléculaires dans un laboratoire sur puce de la taille d'un ongle.

Il permet d'identifier et de différencier des souches humaines de virus des grippes A et B, dont la souche de la grippe aviaire H5N1, avec un test unique.

Selon l'Organisation mondiale de la santé (OMS), la souche H5N1 a fait à ce jour 236 victimes humaines à travers le monde.

"ST voit de nouvelles opportunités de forte croissance dans le marché de la santé, notamment dans le domaine des soins du patient", a déclaré François Guibert, directeur général de ST en Asie lors d'une conférence de presse.

Les utilisateurs pourront traiter et analyser des micro-échantillons de patients (sang, sérum et prélèvements respiratoires) sur un circuit jetable miniature, une approche qui réduit les délais et les risques de contamination croisée inhérents aux méthodes d'analyse traditionnelles, poursuit STMicro.

Le groupe ajoute que contrairement aux méthodes de diagnostics existantes, le nouveau produit fournit des informations génétiques sur l'infection en deux heures, contre des jours ou des semaines avec les dispositifs actuels.

François Guibert a précisé toutefois que la contribution des activités puces médicales au chiffre d'affaires total du groupe resterait "quantité négligeable" pendant encore au moins trois à cinq années.

Gilles Guillaume

Copyright (C) 2007-2008 Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...