Bourse > Sqli nr > Sqli nr : 'entend poursuivre sa mutation'
SQLI NRSQLI NR SQINR - FR0004045540SQINR - FR0004045540
2.070 € 0.00 %
2.070 €Ouverture : 0.00 %Perf Ouverture : 2.070 €+ Haut : 2.070 €+ Bas :
2.070 €Clôture veille : 100Volume : +0.00 %Capi échangé : 75 M€Capi. :

Sqli nr : 'entend poursuivre sa mutation'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Julien Meriaudeau, PDG de SQLI, spécialisé dans le développement de technologies internet, répond aux questions de Cercle Finance sur les chiffres des six premiers mois récemment dévoilés ainsi que sur la stratégie du groupe.

Cercle Finance: SQLI a publié ses résultats semestriels la semaine dernière. Comment les qualifieriez-vous?

Julien Meriaudeau: Les chiffres des six premiers mois apparaissent conformes à nos attentes et à notre plan de marche.

Ainsi, SQLI a dévoilé un résultat net part du groupe de 1,7 million d'euros pour le premier semestre 2012, contre 1,4 million d'euros un an plus tôt, en croissance de 16%

Le résultat opérationnel courant s'élève à 3,3 millions d'euros, soit un taux de marge opérationnelle courante stable par rapport au premier semestre 2011, à 4,1% du chiffre d'affaires.

Le chiffre d'affaires, en phase de reconstruction et de recentrage sur les activités de e-business (mobilité, réseaux sociaux, etc), atteint 81,3 millions d'euros, contre 85,1 millions d'euros au premier semestre 2011. A données comparables, le repli de nos facturations est limité à moins de 2%.

Dans une période marquée par un climat plus difficile dans le secteur informatique, nous avons démontré une importante résilience du portefeuille de clients. En effet, 96% du chiffre d'affaires réalisé au premier semestre 2012 provient de contrats passés avec des clients déjà acquis en 2011, tandis que 88% du chiffre d'affaires résulte de contrats conclus avec des clients déjà présents en 2010.

Par ailleurs, les contrats pluriannuels représentent désormais 15% du chiffre d'affaires du premier semestre. Un chiffre qui devrait monter en puissance au cours du second semestre.

CF: Comment appréhendez-vous les derniers mois de l'exercice?

JM: Tout en restant raisonnablement prudent, le groupe se montre confiant pour la fin de l'exercice.

Il s'appuie sur une nouvelle donne du marché de l'informatique pour construire des projets associant informatique et marketing.

SQLI entend poursuivre sa mutation, déjà bien avancée et liée au recentrage de l'activité sur le e-business, pour disposer des meilleures armes afin d'affronter un environnement complexe mais qui reste gérable.

Les tendances observées cet été sont globalement favorables, permettant de faire preuve d'optimisme. Ces tendances cachent toutefois des disparités entre les secteurs. Ainsi, la banque et l'automobile restent plutôt attentistes, tandis que le luxe et certaines industries affichent un certain dynamisme.

Au regard de tous ces éléments, la société confirme son objectif d'amélioration de son taux de rentabilité opérationnelle sur l'ensemble de l'exercice 2012 avant d'accélérer sa stratégie de croissance rentable en 2013.

CF: Quelles sont les ambitions du groupe à l'international?

JM: SQLI se trouve aujourd'hui présent au Benelux, en Suisse et au Maroc. Le développement à l'international ne constitue pas une urgence.

Notre priorité consiste plutôt à renforcer les offres du groupe en matière de e-business.

L'international fera néanmoins, à un moment ou un autre, son apparition sur l'agenda du groupe qui a pour objectif d'accompagner ses clients dans l'ensemble des zones dans lesquelles ils sont implantés.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI