Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOLOCAL GROUP

LOCAL - FR0012938884 SRD PEA PEA-PME
0.810 € -1.22 % Temps réel Euronext Paris

Solocal group : Une tournée des investisseurs concluante amène Solocal au plus haut depuis six mois

mardi 16 avril 2019 à 12h50
Solocal flambe en Bourse en plein

(BFM Bourse) - Entamé vendredi dernier, le très fort rebond de l'action Solocal se poursuit mardi matin, alors que les dirigeants de l'ex-PagesJaunes, spécialisée dans la publicité et le marketing digital pour les entreprises locales, sont en pleine tournée auprès des investisseurs.

Après s'être déjà adjugé 6,9% vendredi dernier, puis 8,6% lundi, l'action SoLocal Group continue sur sa lancée mardi matin à la Bourse de Paris avec un nouveau bond de 7% vers 13h à 0,835 euro, dans un volume d'échanges toujours important, correspondant à 0,6% du tour de table (près de 2% ont changé de mains lundi). Le titre du spécialiste de la publicité et du marketing digital porte ainsi son rebond à 24,5% depuis la clôture de jeudi dernier. La raison de ce rebond d'envergure est à chercher du côté du "roadshow" entamé par les dirigeants du groupe à Paris et à Londres. "Ceux qui sont déjà actionnaires se renforcent et pas de nouveaux investisseurs regardent le dossier" note Babi Kulasingham, analyste en charge de la valeur pour Midcap Partners.

Les ventes du digital devraient renouer avec la croissance

La lecture des comptes de Solocal et l'appréciation de ses activités business n'est pas simple, concède Babi Kulasingham, néanmoins l'analyste estime que "le marché commence à comprendre" que le déploiement progressif des nouveaux produits -des "packs" de services digitaux à destination des entreprises- du groupe devrait lui permettre de renouer avec la croissance dès le deuxième trimestre de l'exercice 2019. "Le dossier a historiquement déçu, avec de nombreux plans de sauvegarde de l'emploi, mais cette fois le plan est massif et Solocal a rassemblé les bonnes équipes, tout en concluant les bons accords avec les acteurs américains du numérique" juge l'analyste. Le groupe a compris qu'il n'était pas dans son intérêt de lutter contre Google, Facebook et les autres, mais qu'il était sans doute plus porteur de s'y associer pour mieux servir les besoins des petites entreprises et des artisans.

Concernant le carnet de commandes, l'analyste indique que si les ventes "digital" du groupe ont baissé de 5% au premier trimestre 2019 par rapport aux trois premiers mois de 2018, cette performance est meilleure qu'attendu. Midcap Partners attendait -10% et le marché anticipait plutôt un repli compris entre 15 et 20%, selon Babi Kulasingham. En outre, ce recul global de 5% à l'échelle du trimestre "ne reflète pas vraiment l'inversion de tendance" puisque les ventes ont reflué de 17% en janvier, avant de progresse de 0,2% en février puis de 0,4% en mars.

"Si on compare sur les jours ouvrés, le carnet de commandes était en hausse entre 4 et 5% en mars" note Babi Kulasingham, qui rappelle que SoLocal a réalisé sa première grande campagne publicitaire en janvier. "Maintenant, il faut qu'ils confirment au deuxième trimestre avec une base comparable difficile, d'autant qu'à cette période, en 2018, le groupe comptait encore 4.500 employés, contre 3.500 aujourd'hui donc ils vont devoir faire la même chose voire mieux, avec beaucoup moins".

Les 1.000 emplois supprimés entrent dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) engagé par le groupe au cours de l'été dernier. Celui-ci a créé d'importantes perturbations avec, notamment, le départ de 400 personnes de la direction commerciale qui a significativement pesé sur l'activité.

Par rapport à la base de comparaison défavorable, Babi Kulasingham explique que l'activité avait nettement rebondi au deuxième trimestre 2018 mais qu'il s'agissait en réalité d'une "croissance artificielle, les employés s'étant surpassés avant de partir pour remplir leurs objectifs et toucher leurs primes". "De nombreuses ventes qui auraient dû arriver en juillet et août avaient ainsi été bouclées en juin" insiste-t-il. Le retour à une forte croissance du carnet de commandes est donc plutôt à prévoir pour les troisième et quatrième trimestre 2019, au cours desquelles l'analyste anticipe une hausse comprise "entre 20 et 25%".

Largement sous-valorisé

"Les médias classiques sont valorisés autour de huit fois leur Ebitda et là, on n'y est pas du tout" indique encore Babi Kulasingham. De fait, Solocal a affiché un Ebitda récurrent pratiquement stable en 2018, après neuf année de déclin, à 171 millions d'euros, quand sa capitalisation boursière s'établit, avec le bond du titre ce jour, à 482 millions d'euros, soit moins de trois fois l'Ebitda. Le groupe dispose en outre de "plusieurs leviers, à commencer par celui du financement" poursuit l'analyste, qui développe : "Le groupe emprunte à un taux d'intérêt dissuasif de 8% alors que sans a priori, il pourrait prétendre à 4 ou 5%, ce qui sera probablement le cas d'ici fin 2019 - début 2020", si Moody's améliore la notation financière de l'entreprise explique l'analyste.

De fait, l'agence de notation a dégradé début mars dernier cette notation financière, de "B3" à "Caa1" avec une perspective négative, une décision dont Solocal avait contesté le fondement, déclarant que celle-ci ne "prenait pas en compte la perspective annoncée de croissance des ventes digitales en 2019, ni les lignes de fonds de roulement que peut mobiliser l'entreprise".

Quentin Soubranne - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOLOCAL GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis

Ils ont donné leur avis

16/04/2019 par AlbertDupont 0
Vous écrivez dans cet article, que la capitalisation boursière de Solocal serait: " à 482 millions d'euros, soit moins de trois fois l'Ebitda." Mais vous ne prenez pas en compte la dette obligataire de 400 millions d'euros ni les décaissements à venir du PSE au T3 et T4 2019. Conséquemment, votre calcul est erroné. A ce jour, la valeur d'entreprise de Solocal serait plutôt entre 5,5 et 6 fois l'EBITDA.
TradingSat
Portefeuille Trading
+291.60 % vs +12.26 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat