Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOLOCAL GROUP

LOCAL - FR0012938884 SRD PEA PEA-PME
0.095 € -4.32 % Temps réel Euronext Paris

Solocal group : En 2019, Solocal a amélioré ses résultats mais dégradé sa trésorerie

jeudi 27 février 2020 à 12h25
La Bourse salue les résultats 2019 de Solocal

(BFM Bourse) - Déficitaire de plus de 80 millions d'euros l'année précédente, Solocal est revenu à un résultat bénéficiaire en 2019. Si en revanche le niveau des liquidités s'est dégradé du fait notamment des indemnités payées aux anciens salariés dans le sillage du plan social de 2018, la mise en place de nouvelles ressources devrait éviter une crise de liquidités cette année.

En place pour devenir une entreprise 100% "digitale" cette année avec l'abandon définitif des annuaires papiers, Solocal a livré jeudi matin un bilan contrasté de l'année 2019. Si l'entreprise commence à recueillir les fruits de ses efforts de repositionnement (quoi qu'à un rythme moins rapide qu'initialement anticipé au départ), sa trésorerie a été significativement ponctionnée par les charges de restructuration. La mise en place de nouvelles ressources, tel qu'annoncé en novembre, devrait toutefois éviter une crise de liquidités cette année, estime le bureau d'études de Midcap Partners, qui a relevé à l'achat sa recommandation. Dans la foulée, le titre Solocal fait fi de la rechute du marché parisien et bondit de 23% à 49 centimes vers 11h50.

En 2019, les ventes du segment Digital (désormais la seule activité de Solocal) sont apparues quasi-stables (+0,1%) à 519,5 millions d'euros, conformément à l'objectif révisé par la direction à l'été, par rapport à une croissance attendue au départ. L'évolution a été croissante au fil des trimestres, avec une hausse de 7,4% au quatrième trimestre, après 5,3% au troisième. Cette progression résulte principalement du lancement des nouveaux services et d'une hausse de 12% du revenu moyen par annonceur, à 1.460 euros désormais.

Le chiffre d'affaires affiche de son côté encore une repli global de 12,7%, dont -8,8% pour le Digital et plus de -35% pour les imprimés. Pour le seul quatrième trimestre, le chiffre d'affaires Digital accuse un recul de 11%, conséquence de la baisse de l'activité commerciale sur les périodes précédentes (au total près de 60% du chiffre d'affaires comptabilisé en 2019 provenait de ventes réalisées les années précédentes). Graduellement, la transformation du modèle commercial, privilégiant les abonnements qui représentent maintenant les trois quarts des ventes, est amenée à se refléter dans le chiffre d'affaires. Fort d'une hausse de 4,7% de son carnet de commandes global à fin 2019, Solocal anticipe ainsi le retour à la croissance du chiffre d’affaires Digital au second semestre 2020. "La généralisation à tous les clients du modèle abonnement nous permettra de réduire le churn, de développer l’upsell et le cross-sell sur le parc existant et d’augmenter l’acquisition de nouveaux clients", a détaillé le directeur général Eric Boustouller, cité dans le communiqué de l'entreprise.

Parallèlement, le groupe a dégagé une croissance modérée de l'Ebitda récurrent (hors coûts de restructurations), en augmentation de 2,2% à 190,6 millions d'euros, grâce à une diminution des charges externes et des coûts internes, en partie compensée par une augmentation des dépenses informatiques. Le taux de marge d'Ebitda récurrent / chiffre d’affaires s'établit à 32,6% en 2019, en hausse de 4 points par rapport à 2018. Quant au résultat net, après une perte de 81,1 millions d'euros l'année précédente, il est redevenu positif en 2019 à 32,1 millions d'euros (38,6 millions d'euros avant application d'IFRS 16).

Sur le plan bilantiel, une augmentation du besoin en fonds de roulement et surtout les décaissements (140 millions d'euros) liés au plan social lancé en 2018 ont en revanche fortement pénalisé le free cash-flow, qui ressort négatif (-93,2 millions d'euros au total), contre un flux positif de 8 millions d'euros en 2018, ce qui a ramené le montant de trésorerie dans les caisses en fin d'exercice à 41,5 millions d'euros, en dépit du tirage sur la ligne de crédit revolving et la mise en place fin novembre du PACEO. Solocal précise qu'au 26 février, ce plan de financement en fonds propres avait conduit à l'émission de 42 millions d'actions, sur un montant maximum de 58 millions.

Le groupe indique avoir payé 73% des salaires et indemnités prévus au titre du plan de transformation 2018 et de son extension en 2019 (sur un montant total de 225 millions d'euros). Il reste 62 millions d'euros à décaisser au titre du plan de transformation, dont 56 millions cette année.

Pour Babichanth Kulasingham, l'analyste de Midcap Partners, le pic du besoin de cash devrait intervenir au deuxième trimestre. Les nouvelles sources de financement (dont la ligne de crédit renouvelable de 50 millions d'euros) et la génération de flux de trésorerie d'exploitation (avec un objectif d'au moins 90 millions d'euros en 2020) paraissent résoudre la tension sur la liquidité, selon lui. Considérant que la publication présente de nombreux signaux positifs, eu égard au retour de la croissance dans le Digital et l'accélération de la croissance de l'Ebitda, le spécialiste relève son conseil de neutre à l'achat au vu d'un objectif inchangé à 75 centimes.

Guillaume Bayre - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOLOCAL GROUP en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.20 % vs -1.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat