Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SOITEC

SOI - FR0013227113 SRD PEA PEA-PME
130.750 € -3.51 % Temps réel Euronext Paris

Soitec : Crise ouverte au sommet de Soitec, qui décroche brutalement en Bourse

jeudi 20 janvier 2022 à 10h53
Le titre Soitec décroche brutalement alors qu'une crise ouverte guette

(BFM Bourse) - Annoncé unilatéralement par le conseil d'administration de Soitec, la nomination de Pierre Barnabé (ex-patron de la division cybersécurité d'Atos) pour succéder à Paul Boudre en tant que directeur général ne passe pas auprès du comité exécutif. Ce dernier déplore un plan de succession "organisé dans une précipitation et une opacité totale". Le titre plonge à un creux de plus de 6 mois.

Le plongeon du titre Soitec est à la hauteur du désordre entourant la nomination du successeur de Paul Boudre à la tête du groupe. À 9h35, l'action décroche en effet brusquement de 15,3% à 173,5 euros, au plus bas depuis début juin.

Ce plongeon intervient donc en réaction à la désignation, par le conseil d'administration, de Pierre Barnabé pour succéder à Paul Boudre en tant que directeur général, qui a provoqué le courroux des membres du comité exécutif - composé de l'actuel DG Paul Boudre mais aussi de Bernard Aspar (DG adjoint), Léa Alzingre (directrice financière), Joséphine Deege-Mansour (directrice juridique), Pascal Lobry (DRH), etc. Dans une lettre adressée au conseil d'administration, les dirigeants actuels regrettent "l'opacité" et "la précipitation" du processus de succession. Ils regrettent également "la prise de contrôle de Soitec par le président du conseil d'administration depuis trois ans, qui culmine aujourd'hui avec la nomination incompréhensible d'un nouveau directeur général".

Ce dernier rejoindra le groupe le 1er mai 2022 comme chargé de mission par le conseil d’administration et travaillera en étroite collaboration avec Paul Boudre jusqu’à l’Assemblée générale prévue en juillet 2022, date à laquelle il prendra ses fonctions de directeur général, "afin d'assurer ainsi une transition harmonieuse" espère le groupe dans son communiqué publié mercredi soir. Rien n'est moins sûr ce jeudi matin, alors que cette nomination semble sur le point de provoquer une crise ouverte entre les deux principaux organes de gouvernance, comme le suggèrent les mots employés par les dirigeants à l'égard du président du conseil d'administration Eric Meurice - ainsi que la longue liste d'éléments qu'ils lui reprochent.

"Intimidations et pratiques vexatoires"

Parmi "les plus saillants", les membres du comité exécutif évoquent la "prise de contrôle du comité des rémunérations en intérim devenue définitive créant une omniprésence dans tous les comités et à la tête de plusieurs comités", la "mise en place d’un règlement intérieur octroyant des pouvoirs exceptionnellement étendus au président du conseil d’administration et établissant les clés à sa prise de contrôle" ou encore des "intimidations et pratiques vexatoires envers des membres du comité exécutif". Ces derniers déplorent que Paul Boudre n'ait pas été associé au processus du recrutement, par ailleurs réalisé "sans concertation avec les dirigeants et sans considération sérieuse des candidats internes, pourtant identifiés et préparés depuis 2018". Le comité exécutif juge donc désormais "très difficile de poursuivre toute collaboration avec un homme qui a définitivement perdu sa confiance" et "appelle le conseil d’administration et les actionnaires de référence à prendre sans délai pleine mesure de la gravité de la situation, [...] à surseoir aux décisions prises dans le cadre du plan de succession et à prendre en compte ces éléments pour différer la communication associée".

La veille au soir, le conseil d'administration avait donc annoncé à la surprise générale avoir jeté son dévolu sur Paul Barnabé pour succéder à son emblématique patron Paul Boudre. Après 15 années passées au sein du groupe, dont sept à la direction générale et autant à la direction des opérations, ce dernier voyait son mandat arriver à son terme en juillet prochain. Le conseil d'administration, par l'intermédiaire de son président cité dans le communiqué, a pris soin de mettre les formes pour le remercier. "Je tiens à exprimer à Paul ma profonde gratitude pour son leadership et son dévouement [...] Paul a mené Soitec au succès pendant son mandat de directeur général. Depuis sa nomination en 2015, il a contribué au redressement et à la croissance du groupe, qui devrait atteindre 975 millions de dollars de chiffre d’affaires sur l’exercice 2021-2022 (un record, NDLR)" rappelle-t-il.

Eric Meurice ajoute que le conseil d'administration avait "placé la barre haut pour identifier le successeur de Paul" et se dit "très heureux que Pierre Barnabé rejoigne Soitec". "Pierre pourra s’appuyer sur cette trajectoire et conduire Soitec sur de nouveaux chemins de croissance, dans le cadre de la feuille de route stratégique 2026 (le groupe prévoit de tripler ses revenus à cette horizon, NDLR). Il pourra tirer parti de ses expériences passées, notamment chez Atos, où il a contribué à multiplier les revenus de la division "Big Data" and "Cybersecurity" par trois en quelques années" fait-il remarquer. Comme s'il savait que cette nomination allait provoqué l'ire du comité exécutif, le communiqué publié mercredi précisait encore que l'annonce intervenait "à l’issue d’un processus d’évaluation rigoureux et minutieux mené par le conseil d’administration [...], qui a exploré toutes les options".

Le futur patron du groupe Pierre Barnabé, promu en octobre dernier à la co-direction générale d'Atos par intérim, se dit de son côté "très enthousiaste et fier de rejoindre et diriger Soitec" mais "également conscient de la responsabilité [lui] incombe".

Quentin Soubranne - ©2022 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SOITEC en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+316.20 % vs +19.31 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat