Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

SHOWROOMPRIVE.COM

SRP - FR0013006558 SRD PEA PEA-PME
3.115 € -0.16 % Temps réel Euronext Paris

Showroomprive.com : Grâce au boom de l'e-commerce, Showroomprivé redevient rentable et s'envole en Bourse

mardi 22 décembre 2020 à 11h18
SRP au plus haut depuis octobre 2018 en Bourse

(BFM Bourse) - Retour à meilleure fortune pour Showroomprivé, qui profite d'un contexte de crise sanitaire porteur pour le commerce en ligne. Le spécialiste de la vente évènementielle a ainsi rehaussé sa prévision annuelle d’Ebitda, ce qui a propulsé le titre à un plus haut depuis octobre 2018.

Une crise sanitaire mondiale et ça repart pour Showroomprivé. Après avoir accumulé -et même creusé- sa perte nette entre 2017 et 2019, le déstockeur français introduit en Bourse en 2015 s'apprête à dégager un Ebitda positif en 2020. Dans un communiqué de presse publié mercredi 16 décembre après Bourse, soir, le groupe créé en 2006 a revu à la hausse sa prévision d’excédent brut d’exploitation (Ebitda) annuel, de "près de 20 millions d'euros" à "plus de 30 millions d'euros", quand celui-ci s'était établi à -31,4 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice précédent.

+230% depuis janvier

En réaction à ce relèvement des perspectives annuelles, le titre Showroomprivé a bondi de 7,4% jeudi. Il ne s'est en outre pas arrêté en si bon chemin puisqu'il a encore repris près de 9% vendredi, puis 5,8% lundi. Peu après 10h10 ce mardi, l'action SRP s'échange à 2,34 euros, (encore) en hausse de 7,8% par rapport à la veille, et retrouve ainsi un niveau inédit depuis octobre 2018 à la faveur d'un gain de 230% depuis le 1er janvier. Depuis la clôture de mercredi dernier, le titre -sur une séquence de six hausses consécutive- affiche désormais une avance de plus de 33%. Il reste néanmoins très loin de son prix d'introduction du 30 novembre 2015, à 19,5 euros (au plus bas de la fourchette indicative qui allait jusqu'à 26,3 euros).

Dans le communiqué publié mercredi après Bourse, Showroomprivé explique que cette révision à la hausse des objectif annuels précédemment annoncés est notamment "le résultat d'un environnement favorable au e-commerce lié à la crise sanitaire". Le déstockeur s’apprête en outre à passer de très belles fêtes de fin d’année, "dans la continuité de la dynamique enregistrée lors des deux trimestres précédents" puisque les ventes continuent de bénéficier de ce contexte favorable lors de ce 4e trimestre, "traditionnellement le plus élevé de l’année". De nombreux consommateurs, au choix prudents ou frileux, devraient de fait privilégier les achats en ligne en cette fin d'année sous haute tension sanitaire.

Et si Showroomprivé admet profiter de la crise sanitaire, il recueille aussi, selon lui, "les fruits de son plan de performance 2018-2020 mis en place pour optimiser toutes les fonctions clés de l’entreprise: plus grande sélectivité au niveau de l’offre, rationalisation de la logistique et développement du drop-shipping (ou "livraison directe", NDLR), contrôle des dépenses opérationnelles et marketing". "Depuis le début de 2020, près de 3.000 marques partenaires ont fait confiance au groupe, soit une croissance de plus de 30% par rapport à 2019 avec un fort taux de rétention", se félicitait le groupe dans son communiqué. Sans donner de prévision pour 2021, la direction de Showroomprivé indique aborder l'exercice "avec dynamisme".

Oddo BHF passe à l'achat

Les résultats annuels du groupe sont désormais attendus courant mars 2021. Sur les neuf premiers mois de l'année, le déstockeur affiche une hausse de ses revenus de 8,8%, malgré un début d'exercice encore compliqué, qui a vu son chiffre d'affaires reculer de près de 20% sur les trois premiers de l'année. Le rebond de 19% des ventes enregistré au deuxième trimestre a permis au chiffre d'affaires semestriel du groupe de revenir en territoire positif (+0,7% par rapport au premier semestre 2019), avant une nette accélération lors du dernier trimestre clos fin septembre. Au cours de celui-ci, Showroomprivé a engrangé quelque 161 millions de revenus, soit un bond de près de 30% sur un an.

"Après plusieurs années de déception marquées par de nombreux profit warnings, le groupe semble à présent repartir sur un nouveau cycle plus vertueux avec une stratégie plus claire et une attention importante portée sur les marges" ont souligné les analyste d'Oddo BHF dans le sillage du relèvement des perspectives annuelles du groupe. Le broker a donc réitéré son conseil à l'achat sur le titre SRP, tout en relevant très nettement sa cible, de 1,1 à 2,5 euros.

Quentin Soubranne - ©2021 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur SHOWROOMPRIVE.COM en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+322.30 % vs +17.28 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat