Bourse > Rodriguez group > Rodriguez group : Nouveaux plus bas historiques après une lourde perte
RODRIGUEZ GROUPRODRIGUEZ GROUP ROD - FR0000062994ROD - FR0000062994
0.900 € 0.00 %
-Ouverture : -Perf Ouverture : -+ Haut : -+ Bas :
0.920 €Clôture veille : -Volume : 0.00 %Capi échangé : 11 M€Capi. :

Rodriguez group : Nouveaux plus bas historiques après une lourde perte

(Tradingsat.com) - Rodriguez Group chute à de nouveaux plus bas historiques lundi matin (-12,2% à 1,72 euro vers 10h45) en réaction à la publication vendredi de résultats semestriels lourdement déficitaires. Le fabricant de yachts de luxe a enregistré lors du 1er semestre son exercice 2013/2014 une perte nette -44,4 millions d'euros, contre - 15,7 millions d'euros au premier semestre 2012/2013.

Le creusement de la perte nette est lié pour l'essentiel à l'actualisation de la dette moratoriée constatée en 2010, qui a dû être reprise en globalité sur la période. Le groupe a ainsi constaté une charge de 35,8 millions d'euros sur le 1er semestre 2013/2014, conséquence de cette reprise d'actualisation.

Le chiffre d'affaires a reculé à 15,7 millions d'euros, contre 21,2 millions d'euros à la même période un an plus tôt. Le groupe a souffert de la mise en redressement judiciaire des sociétés SNP Boat Service et Rodriguez Group, qui a conduit à mettre en suspens l'activité de vente de bateaux neufs face à l`impossibilité d'entériner de nouvelles commandes, les délais de livraison étant incompatibles avec ceux de la procédure.

Point positif, Rodriguez Group a réduit sa perte opérationnelle de 59% (à 4,9 millions d'euros contre 10 millions d'euros), en dépit d'un chiffre d`affaires en nette diminution par rapport à la même période en 2012/2013 (-25,8%), démontrant les efforts accomplis pour rationaliser l`activité.

Toutefois, la trésorerie dégagée par l'activité reste insuffisante pour assurer à la fois le paiement des charges courantes et le remboursement du passif ancien, d'où l'ouverture d`une nouvelle procédure collective. Compte tenu de l`entrée en redressement judiciaire, le protocole d`accord transactionnel signé avec les banques en 2010, est devenu caduque, et de ce fait l`ensemble des dettes financières non courantes ont été réaffectées en passif courant.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI