Bourse > Rio tinto cert > Rio tinto cert : Bénéfice en forte baisse pour BHP Billiton
RIO TINTO CERTRIO TINTO CERT RIOS - BE0004559978RIOS - BE0004559978
37.960 € -2.64 %
39.000 €Ouverture : -2.67 %Perf Ouverture : 39.000 €+ Haut : 37.520 €+ Bas :
38.990 €Clôture veille : 4 705Volume : +0.00 %Capi échangé : 37 855 M€Capi. :

Rio tinto cert : Bénéfice en forte baisse pour BHP Billiton

Bénéfice en forte baisse pour BHP BillitonBénéfice en forte baisse pour BHP Billiton

MELBOURNE (Reuters) - BHP Billiton a annoncé mardi la désignation d'un nouveau directeur général en remplacement son actuel dirigeant, Markus Kloppers, qui quittera son poste en mai.

Cette annonce survient alors que le premier groupe minier mondial a annoncé un plongeon de 43% de son bénéfice semestriel, la chute la plus prononcée qu'il ait accusée en plus d'une décennie.

BHP Billiton a également annoncé le passage d'une charge de dépréciation de 3 milliards de dollars sur ses actifs d'alumine de Worsley et sur ses actifs Nickel West. Cette somme était anticipée par les analystes.

Andrew Mackenzie, qui prendra la tête du groupe au mois de mai, est arrivé en 2008 chez BHP Billiton en provenance de son concurrent Rio Tinto. Il occupait jusqu'à présent le fauteuil de directeur des activités liées aux métaux de base.

"Le conseil a jugé qu'Andrew était la bonne personne pour conduire BHP Billiton dans un environnement mondial en pleine mutation", a dit le groupe dans un communiqué.

Le bénéfice avant éléments exceptionnels a plongé à 5,68 milliards de dollars au cours de la période juillet-décembre 2012 contre 10 milliards de dollars un an auparavant. Il est très proche des 5,69 milliards anticipés en moyenne par les analystes.

Le bénéfice net s'est quant à lui inscrit à 4,2 milliards de dollars, les dépréciations ayant été contrebalancées par la vente d'une série de participations.

BHP Billiton a annoncé un relèvement de 3,6% son dividende pour le porter à 57 cents.

Son concurrent Rio Tinto a publié la semaine dernière la première perte annuelle de son histoire, en raison notamment du passage de 14,4 milliards de dollars de dépréciations.

Sonali Paul, Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...