Bourse > Rexel > Rexel : Un environnement plus difficile au 3ème trimestre
REXELREXEL RXL - FR0010451203RXL - FR0010451203
13.600 € -0.84 % Temps réel Euronext Paris
13.630 €Ouverture : -0.22 %Perf Ouverture : 13.660 €+ Haut : 13.520 €+ Bas :
13.715 €Clôture veille : 155 463Volume : +0.05 %Capi échangé : 4 125 M€Capi. :

Rexel : Un environnement plus difficile au 3ème trimestre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Rexel, le distributeur spécialisé dans les matériels électriques professionnels, a fait face à 'un environnement qui est devenu plus difficile au cours de l'été”, ce qui s'est traduit au 3ème trimestre (T3) par une aggravation de la contraction des ventes à données comparables. Notons que la marge d'exploitation ajustée, elle, résiste. Abaissées le 7 octobre dernier, les prévisions annuelles ont aussi été confirmées.

Au 3e trimestre, Rexel a enregistré des ventes de 3,4 milliards d'euros en hausse de 3,7% en données publiées, ce qui comprend un fort effet de changes positif. Mais à données comparables (hors changes, effets de périmètre et à jours ouvrés constants), les ventes reculent de 3,3% (hors cuivre : - 2,8%), 'reflétant une détérioration de l'environnement depuis l'été, dont une baisse des ventes à l'industrie pétrolière et gazière ainsi qu'une baisse des prix du cuivre.”

La tendance s'est ainsi dégradée au T3 : sur neuf mois, le CA de 10 milliards, qui augmente de 6,4% en données brutes, ne baisse que de 1,8% en chiffres comparables (hors cuivre : - 1,6%).

Du côté du compte d'exploitation, l'EBITA ajusté a plié sur neuf lois de 15,4% à 428,7 millions d'euros, soit une marge de 4,3% en baisse de 70 points de base. Au seul T3, l'agrégat atteint 148,2 millions (- 16,4%), soit une marge en baisse de 70 points également à 4,4%.

Le bénéfice net récurent, qui baisse de janvier à septembre de 10,9% à 197,9 millions, s'est contracté de 16,2% au T3 à 64,5 millions. Toujours au T3, le résultat net des opérations poursuivies a chuté de 37,9% à 47,5 millions.

Tout en déplorant une conjoncture estivale plus difficile, le PDG du groupe, Rudy Provoost, souligne 'la stabilité séquentielle de la marge d'EBITA ajusté. En particulier, la rentabilité nord-américaine du 3ème trimestre a été stable par rapport à l'année dernière, avec une amélioration séquentielle par rapport au 2ème trimestre, en dépit d'une baisse des ventes largement due à la détérioration continue du marché pétrolier et gazier', précise-t-il.

Rexel entend donc 'accélérer ses efforts' de réductions de coûts.

En guise de prévisions, Rexel confirme les projections abaissées le 7 octobre dernier, à savoir : sur l'ensemble de l'année, le CA devrait se replier, en données comparables et à jours ouvrés constants, de 2 à 3%, et la marge d'EBITA ajusté est toujours attendue entre 4,3 et 4,5%.


Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI