Bourse > Rexel > Rexel : Rexel maintient ses objectifs après un 2e trimestre mitigé
REXELREXEL RXL - FR0010451203RXL - FR0010451203
16.400 € -3.10 % Temps réel Euronext Paris
16.840 €Ouverture : -2.61 %Perf Ouverture : 16.840 €+ Haut : 16.220 €+ Bas :
16.925 €Clôture veille : 1 788 770Volume : +0.59 %Capi échangé : 4 968 M€Capi. :

Rexel : Rexel maintient ses objectifs après un 2e trimestre mitigé

tradingsat

par Noëlle Mennella

PARIS (Reuters) - Rexel a amélioré ses résultats du deuxième trimestre grâce à la poursuite de la croissance du volume de ses ventes sur l'ensemble de ses zones géographiques, notamment en Chine, et au contrôle de ses coûts.

L'action a cependant accusé le coup en matinée, le marché manifestant ainsi une certaine déception liée au simple maintien des objectifs annuels du leader mondial de la distribution de matériel électrique.

A 11h05, le titre ne cédait plus que 0,03% à 15,515 euros, après être tombé à un plus bas de 15,07 euros, faisant ressortir une capitalisation boursière de 4,1 milliards d'euros. Il perd 4,6% depuis le début de l'année après un gain de 59,4% l'an dernier.

"Les résultats sont au moins en ligne avec mes attentes. La réaction du titre tient probablement au fait qu'il n'y a pas eu de relèvement de la guidance pour l'année contrairement à ce que le groupe avait fait au premier trimestre", a commenté Patrick Jousseaume, chez Société générale.

Chez Deutsche Bank, David Cerdan considère que le repli du titre s'explique par "la conjugaison de deux éléments : les marchés ne sont pas bons aujourd'hui et les résultats sont à peu près en ligne avec les attentes au niveau des ventes mais un peu en dessous au niveau du résultat net".

Mais il ajoute : "Le plus important est que le momentum semble rester solide, donnant de la crédibilité aux inchangés objectifs 2011 du groupe."

Rexel a vu son Ebita grimper de 17,6% au deuxième trimestre à 174,1 millions d'euros (179,1 millions en donnes comparables, soit un gain de 22,2%) pour une marge de 5,5% (+60 points de base), grâce à la progression de la marge brute et aux effets des mesures de réductions de coûts prises par le groupe.

Le bénéfice net a crû de 38,3% à 87,2 millions sur un chiffre d'affaires de 3.157,6 millions d'euros (+5,1% en données comparables et +3,6% en données publiées) au deuxième trimestre.

En Europe (59% des ventes), le chiffre d'affaires a augmenté de 5,1% au T2 tandis que sa hausse a été de 5,7% en Amérique du Nord (28% des ventes) et de 5,3% en Asie-Pacifique (10% du chiffre d'affaires) sous l'effet d'une progression de 16% en Chine (plus de 20% des ventes de la zone).

Dans ce contexte, Rexel a confirmé viser pour 2011 une amélioration de sa marge Ebita d'au moins 50 points de base et un flux net de trésorerie disponible avant intérêts et impôts supérieur à 500 millions d'euros.

Le groupe a aussi répété qu'il comptait améliorer sa rentabilité et qu'il vise en 2013 une marge d'Ebita proche de 6,5% avec un retour sur capitaux engagés (ROCE) proche de 14%.

Dans un communiqué, le président du directoire Jean-Charles Pauze affirme qu'il continuera au second semestre "a accélérer le déploiement de (sa) stratégie qui allie croissance organique (...) et acquisitions sélectives".

Rexel est détenu à 72% par un consortium d'investisseurs comprenant notamment Clayton, Dubilier & Rice (33%), Eurazeo (32%) et BAML Capital Partners (25%).

Au 30 juin 2011, sa dette nette ressort à 2.363,8 millions d'euros, ce qui représente une hausse de 90,5 millions d'euros par rapport au 31 décembre 2010.

Edité par Dominique Rodriguez

Copyright © 2011 Thomson Reuters


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...