Bourse > Recylex s.a. > Recylex s.a. : La cotation reprendra demain
RECYLEX S.A.RECYLEX S.A. RX - FR0000120388RX - FR0000120388
9.340 € -5.18 % Temps réel Euronext Paris
9.810 €Ouverture : -4.79 %Perf Ouverture : 9.850 €+ Haut : 9.250 €+ Bas :
9.850 €Clôture veille : 164 019Volume : +0.65 %Capi échangé : 234 M€Capi. :

Recylex s.a. : La cotation reprendra demain

tradingsat

(CercleFinance.com) - Recylex, dont la cotation est suspendue depuis vendredi, a fait état d'un chiffre d'affaires de 327,4 millions d'euros au titre des neuf premiers mois de l'exercice en cours, soit une progression de 6% sur un an.

La division 'Plomb' a généré à elle seule 245,3 millions d'euros de revenus, en croissance de 5% par rapport aux trois premiers trimestres de 2013. Les pôles 'Zinc', 'Métaux spéciaux' et 'Plastiques' ont pour leur part vu leurs ventes augmenter de respectivement 5, 21 et 12% à 51,3, 17,6 et 13,2 millions d'euros.

'La progression du chiffre d'affaires au 30 septembre 2014 reflète un contexte plus favorable au troisième trimestre en termes de cours des métaux. Les incertitudes macroéconomiques pesant au début du quatrième trimestre ont cependant généré de fortes corrections sur les marchés financiers comme sur les cours des matières premières. Dans ce contexte, nous avons pris la décision de donner une impulsion plus forte à notre politique sélective d'approvisionnements, tant en termes de prix que de volumes', a indiqué Yves Roche, PDG de Recylex.

Et de poursuivre: 'nonobstant le financement obtenu pour finaliser le plan de continuation maintenu à ce jour malgré la nouvelle procédure judiciaire contre Recylex, les équipes du groupe continuent d'être mobilisées pour répondre aux défis qui sont devant nous : restaurer la rentabilité, particulièrement dans le segment 'Plomb', et poursuivre les recherches de financements pour les besoins de trésorerie opérationnelle du groupe ainsi que pour la finalisation des travaux de réhabilitation du site de L'Estaque.'

Recylex a rappelé dans son communiqué avoir été assignée par les mandataires liquidateurs de Metaleurop Nord SAS en vue de se voir condamnée à les indemniser, en qualité de co-employeur, à hauteur d'environ 22 millions d`euros correspondant aux rémunérations et indemnités légales de rupture versées aux anciens salariés de Metaleurop Nord en 2003 par le régime de garantie des salaires (AGS).

Le groupe entend fermement contester cette demande et défendre ses intérêts dans le cadre de cette nouvelle procédure qui fait vraisemblablement suite à l`action en responsabilité initiée par Recylex l'an passé à l'encontre de ces mêmes liquidateurs à titre personnel.

Les liquidateurs judiciaires de Metaleurop Nord SAS ont auparavant vu leurs actions judiciaires précédentes contre Recylex en extension de la liquidation de Metaleurop Nord, puis en comblement du passif de cette dernière, rejetées à la fois en première instance, en appel et en cassation.

Recylex a également rappelé avoir conclu un contrat de prêt avec Glencore International AG aux termes duquel Recylex SA peut tirer jusqu'à seize millions d'euros. Cette opération a principalement pour objet de lui permettre de financer les deux dernières échéances de son plan de continuation.

Glencore a confirmé qu'à ce jour et compte tenu des informations en sa possession concernant le litige précité, il n'entendait pas résilier par anticipation ce contrat de prêt du fait de la survenance de la nouvelle assignation de la part des liquidateurs de Metaleurop Nord SAS.

L'incertitude étant désormais levée, la cotation de l'action Recylex reprendra demain à l`ouverture de la Bourse.






Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI