Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

RECYLEX S.A.

RX - FR0000120388 SRD PEA PEA-PME
1.848 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris

Recylex s.a. : Perd 6% après des pertes en 2010 et ses prévisions

mardi 22 mars 2011 à 09h11
BFM Bourse

(CercleFinance.com) - Recylex a terminé son exercice 2010 sur une perte nette consolidée de 4,3 millions d'euros (- 0,44 euro par action), contre un bénéfice de 9,1 millions d'euros (+0,10 euro par action) un an plus tôt. Si l'activité s'est améliorée d'un point de vue opérationnel, la constitution de provisions d'environ 14 millions d'euros liées à Metaleurop Nord SAS a plombé les comptes. De plus, la rentabilité devrait rester “sous tension” cette année, selon le PDG.

Dans les premières minutes de cotation en Bourse de Paris, l'action Recylex perd 6,3% à 7,4 euros.

En effet, le résultat opérationnel courant a été multiplié par trois environ à 14,1 millions. Comme le chiffre d'affaires déjà annoncé avait augmenté de 43,7% à 403,6 millions d'euros, la marge correspondante croît significativement de 1,7% à 3,5%. En effet, les matières premières traitées par le groupe ont connu de fortes hausses de leurs cours l'an dernier, avec +32% en moyenne annuelle pour le plomb et +38% pour le zinc.

De plus, le volume de batteries traitées est passé de 131.000 à 149.000 tonnes d'une année sur l'autre, et les volumes de production de plomb de Recylex se sont maintenus. Ceux d'oxydes Waëlz et d'oxydes de zinc ont sensiblement progressé, indique le recycleur de métaux non ferreux dont le négociant suisse Glencore détient environ le tiers du capital.

Cependant, le résultat net a basculé dans le rouge en raison, d'une part, de la constitution de provisions pour risques liées aux nouvelles demandes d'indemnisation de 192 anciens salariés de Metaleurop Nord SAS pour 9,96 millions d'euros. Ce montant a été passé sur les comptes 2010, même si le groupe entend en contester la recevabilité. D'autre part, une seconde provision a été constituée après que la Cour d'Appel de Douai ait alloué 3,8 millions d'euros d'indemnités à 92 anciens salariés de Metaleurop Nord SAS, décision que le groupe métallurgique portera en cassation.

Du côté du bilan, les dettes financières sont stables à 13,2 millions d'euros et la situation de trésorerie nette est passée de 53,5 à 60,7 millions d'euros. Les capitaux propres reculent légèrement à 99,5 millions d'euros, à comparer avec une capitalisation boursière de l'ordre de 190 millions.

Attention cependant : le solde du passif du plan de continuation s'élève à 25,7 millions d'euros. 'En cas d'issue défavorable définitive des procédures judiciaires pesant sur Recylex SA, les échéances du plan de continuation s'alourdiraient considérablement, ce qui détériorerait d'autant la situation de trésorerie du groupe', avertit le groupe.

Son PDG Yves Roche a déclaré, au titre de l'année en cours : “dans un contexte de forte compétition sur les matières à recycler et de hausse des prix d'achat des batteries usagées, la rentabilité des différents segments d'activité du groupe reste sous tension”.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur RECYLEX S.A. en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+329.10 % vs +12.14 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat