Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

PERNOD RICARD

RI - FR0000120693 SRD PEA PEA-PME
169.050 € +1.53 % Temps réel Euronext Paris

Pernod ricard : Le patron de Pernord Ricard rassure le marché malgré la révision en baisse des objectifs 2019-2020

jeudi 13 février 2020 à 11h50
Pernod Ricard abaisse sa prévision de croissance mais le PDG se veut rassurant

(BFM Bourse) - Malgré un bon premier semestre, le n°2 mondial des spiritueux a abaissé sa prévision de croissance du résultat opérationnel courant pour l'exercice 2019-2020 en raison du coronavirus Covid-19. Néanmoins, le PDG du groupe se veut rassurant sur les perspectives de Pernod Ricard en Chine à moyen terme.

"Au moment où je vous parle toutes les boîtes de nuit et tous les bars de nuit sont fermés en Chine jusqu'à nouvel ordre, donc nous nous attendons évidemment à ce que le Covid-19 ait un impact sévère sur le troisième trimestre" de l'exercice 2019-2020 du groupe (de janvier à mars), a expliqué Alexandre Ricard à l'AFP jeudi, dans le sillage de la publication semestrielle du groupe de spiritueux. "Prenant comme hypothèse un impact très significatif du Covid-19, nous anticipons à ce stade une croissance interne du résultat opérationnel courant (ROC) pour l'exercice 2019-20 entre +2% et +4%", contre +5% à +7% précédemment, a indiqué jeudi le numéro deux mondial des spiritueux dans son communiqué publié avant Bourse.

Cette révision à la baisse des prévisions annuelles intervient en dépit d'une publication de résultats semestriels supérieurs aux attentes, notamment soutenus par des baisses de coût et la survenue plus précoce cette année du Nouvel An lunaire, dont les festivités ont commencé le 25 janvier cette année alors qu'elles avaient été lancées le 5 février en 2019. Sur la période allant de début juillet à fin décembre, Pernod Ricard a dégagé un chiffre d'affaires de 5,47 milliards d'euros, ce qui correspond à une croissance organique de 2,7%, supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur une progression de 2,1%. Et ce, malgré une base de comparaison défavorable puisque les revenus du groupe avaient bondi de près de 7% sur le premier semestre de l'exercice 2018-2019.

Le résultat opérationnel courant s'est pour sa part établi à 1,79 milliard d'euros au premier semestre, en hausse de 4,3% sur un an, un rythme de croissance là aussi plus élevé qu'anticipé par les analystes (+3%). Cette bonne performance a notamment été tirée par les ventes en Chine (+11%) avec une base de comparaison pourtant très élevée (+28% au premier semestre 2018-19). Moteur de la croissance du groupe, la région Asie-Pacifique représente, sur les six premiers mois de l'exercice décalé de Pernod Ricard, plus de 44% des revenus du groupe. Comptant pour 10% de ce total à elle seule, la Chine constitue le deuxième marché du groupe derrière le États-Unis

Le propriétaire des marques Chivas, Ballantine's, Absolut, Aberlour, Beefeater ou encore Suze envisage pour l'instant une reprise graduelle de l'activité dans les bars et restaurants en Chine à partir de mars et un retour à la normale en juin, ainsi qu'une reprise à partir de mars dans le commerce de détail. En attendant, le groupe a rouvert ses bureaux à Shanghai en début de semaine. Alexandre Ricard a d'ailleurs loué "l'attitude exemplaire des collaborateurs qui respectent strictement les consignes du gouvernement". Et le dirigeant assure "qu'une fois cet épisode douloureux et malheureux passé, les fondamentaux ne bougent pas et on reviendra sur les nivaux de croissance qu'on a connu par le passé".

"Notre ambition à moyen terme est d'atteindre, en Chine, une croissance comprise entre 7 et 14% en vitesse de croisière, liée à l'émergence des classes moyennes, à l'urbanisation et à la pénétration des spiritueux importés, avec cette ambition de passer de 1% à 2% de la totalité des spiritueux consommés en Chine (le pays représentant plus du quart de la consommation mondiale de boissons alcoolisées selon l'agence de notation Moody's, NDLR) et nous sommes en très bonne voie pour ce plan stratégique" a ajouté Alexandre Ricard.

Des déclarations qui suffisent visiblement à rassurer les investisseurs puisque le titre Pernod, après une ouverture en repli de 1,4%, s'est retourné à la hausse et affiche un gain de 2,1% à 164,05 euros vers 11h40, à rebours d'un marché en net recul (-0,95% pour le CAC) sur fond, là aussi, d'un regain d'inquiétude lié au coronavirus. Après avoir modifié leurs méthodes de diagnostic, les autorités sanitaires de la province chinoise du Hubei, épicentre de l'épidémie, ont annoncé jeudi une nette augmentation du nombre de morts (242 décès, un record pour une seule journée) et de personnes contaminées (plus de 14.000, sept fois plus que mardi). De quoi gréver un peu plus les comptes de Pernod Ricard au 3e trimestre ?

Quentin Soubranne - ©2020 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur PERNOD RICARD en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+296.80 % vs +22.94 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat