Bourse > Pcas > Pcas : Participation au projet environnemental 'Vadébio'
PCASPCAS PCA - FR0000053514PCA - FR0000053514
12.710 € +4.78 % Temps réel Euronext Paris
12.260 €Ouverture : +3.67 %Perf Ouverture : 12.730 €+ Haut : 12.260 €+ Bas :
12.130 €Clôture veille : 38 115Volume : +0.25 %Capi échangé : 192 M€Capi. :

Pcas : Participation au projet environnemental 'Vadébio'

tradingsat

(CercleFinance.com) - PCAS a annoncé ce mardi soir sa participation au projet 'Vadébio' ('Valorisation des déchets d'éléments d'ameublement en molécules d'intérêt par traitement biologique') via sa filiale spécialisée dans la production d'enzymes et de souches microbiennes pour le secteur industriel Protéus.

Depuis mai 2013, l'éco-organisme Eco-Mobilier déploie, au sein des territoires, les filières de collecte et de gestion des meubles issus des particuliers afin de permettre leur recyclage, participant ainsi à l'économie des ressources. Majoritairement constitués de bois, ces meubles ne pourront cependant être tous valorisés dans les filières de recyclage existantes constituées principalement de filières de production de panneaux de particules.

Face à ce constat, Eco-Mobilier associé à l'Ademe et Valdelia ont lancé un appel à projet en vue d'identifier de nouvelles solutions de valorisation de ces déchets.

Vadébio est un projet de Recherche & Développement collaboratif qui sera mené à partir du 1er janvier prochain par un consortium de partenaires composé de Séché Environnement (Coordinateur), Valagro, Eco-éthanol et Protéus afin de développer des techniques de valorisation des Déchets d'Eléments d'Ameublement (DEA) sous forme de molécules d'intérêt mobilisables par voie fermentaire.

Visant le recyclage et la valorisation des susnommés DEA par la combinaison d'un traitement physico-chimique et d'une étape de conversion biologique, notamment par le biais de la production de molécules d'intérêt, il figure parmi les trois retenus par l'Ademe et les éco-organismes Eco-Mobilier et Valdelia sur les seize qui étaient en compétition.

Particulièrement innovant, ce projet permettrait de surcroît de développer nettement la part valorisable des fractions ligno-cellulosiques de ces déchets (le bois constitue environ 60% du tonnage toutvenant des DEA ménagers), qui ne peuvent pas tous être recyclés en panneaux de particules.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...