Connexion

Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

PARROT

PARRO - FR0004038263 SRD PEA PEA-PME
3.445 € -2.13 % Temps réel Euronext Paris

Parrot : Le rachat des drones Parrot par son fondateur est en bonne voie

mardi 29 janvier 2019 à 11h13

(BFM Bourse) - Après le comité d'entreprise, c'est le conseil d'administration de Parrot qui a rendu un avis favorable au projet d'offre publique du propre fondateur de l'entreprise, Henri Seydoux. Le spécialiste français des drones a par ailleurs dévoilé un recul de 28% de son chiffre d'affaires 2018.

Nouvelle déception pour Parrot. Mardi matin, le titre du fabricant de drones reculait de 0,9% à 3,32 euros, tandis que le groupe a indiqué qu'il n'avait pas atteint ses objectifs en fin d'année. Parallèlement, le projet d'OPA (offre publique d'achat) à 3,20 euros par action présenté par Henri Seydoux (via sa holding baptisée Horizon) suit son cours avec un avis favorable du conseil d'administration. La banque chargée de l'opération va soumettre à l'Autorité des Marchés Financiers les détails de l'opération. Restera ensuite à voir si la proposition séduit véritablement les actionnaires.

Les administrateurs de Parrot se sont réunis lundi pour examiner le projet d'offre présenté par son président-directeur général et fondateur. Sur la base, notamment, de la recommandation du comité spécial formé des quatre membres indépendants du conseil, des conclusions de l’expert indépendant Finexsi et de l’avis du comité d’entreprise rendu le 20 décembre, le conseil d’administration de Parrot a jugé le projet d’offre "conforme aux intérêts de Parrot, de ses actionnaires, et de ses salariés, et a décidé d’émettre un avis favorable". La balle est dans le camps de la banque Rothschild Martin Maurel qui doit soumettre mardi le projet à l'AMF.

Selon la réglementation, les services de l'AMF ont dix jours pour l'examiner avant de le déclarer conforme, demander une modification ou le rejeter. Si l'autorité donne son feu vert, l'offre sera ouverte trois jours après la déclaration de conformité, soit potentiellement vers la mi-février.

Des ventes au grand public en berne

Parallèlement, Parrot a fait fait part d'une première estimation de ses résultats 2018, dont la version définitive est prévue le 15 mars. Dans un contexte de baisse prononcée du marché des drones grand public, l'entreprise a échoué à atteindre son objectif pour le dernier trimestre, réalisant un chiffre d'affaires de 31 millions d'euros contre 35 millions espérés.

Le chiffre d’affaires annuel ressortirait ainsi à 109 millions d'euros, en chute de 28% par rapport à 2017, étant donné un recul de 32% dans les drones grand public, tandis que les revenus des équipements, logiciels et services professionnels ont crû de 5%. Etant donné la contraction des ventes globales, Parrot ne devrait pas parvenir à stabiliser sa marge, qui devrait afficher un recul à 33%, contre 34% l'année précédente. Quant à la perte opérationnelle, elle devrait s'alourdir à 65 millions d'euros, à comparer à 57,6 millions en 2017.

Au chapitre du bilan, le groupe devrait terminer l'année avec une position de trésorerie nette de 160 millions d'euros.

Guillaume Bayre - ©2019 BFM Bourse
Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur PARROT en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+283.00 % vs +12.92 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat