Bourse > Orege > Orege : 'technologies en phase d'industrialisation'
OREGEOREGE OREGE - FR0010609206OREGE - FR0010609206
4.060 € 0.00 % Temps réel Euronext Paris
4.050 €Ouverture : +0.25 %Perf Ouverture : 4.060 €+ Haut : 4.000 €+ Bas :
4.060 €Clôture veille : 775Volume : +0.00 %Capi échangé : 76 M€Capi. :

Orege : 'technologies en phase d'industrialisation'

tradingsat

(CercleFinance.com) - Pascal Gendrot, co-fondateur et Président du directoire d'Orège, a réuni la presse ce vendredi matin, pour exposer les motivations de la levée de fonds accompagnée d'un transfert des actions de la société du Marché Libre vers le marché règlementé Euronext de NYSE-Euronext à Paris, compartiment C.

En préambule, il a présenté à l'auditoire les technologies développées par la société fondée en 2005, baptisées SOPHYS et SLG, respectivement dédiées au traitement des effluents complexes et des boues, 'sans véritable concurrence'.

Leurs objectifs consistent, pour la première, à améliorer la biodégradabilité et réduire la demande chimique en oxygène, et pour la seconde, à réduire les volumes et améliorer la valorisation des boues.

Elles répondent selon Pascal Gendrot à un besoin de trouver rapidement des solutions pour les déchets des acteurs industriels et municipaux, en raison des pressions réglementaires, environnementales et sociales avec la prise de conscience de la population, et économiques suite à l'augmentation des coûts des traitements traditionnels.

'L'appétit pour les solutions d'Orège se démontre par les appels entrants des différents prospects et la rémunération systématique des essais réalisés sur site', a souligné le dirigeant.

Orège présente un business model diversifié. Pour le SOPHYS, le groupe propose soit la vente clé en main de toute la chaîne de traitement, entre 1,5 et trois millions d'euros étalés sur 12 à 15 mois, avec des revenus récurrents de maintenance, d'approvisionnement en consommables et d'optimisation du process, soit la vente pour 500.000 à un million d'euros, ou le leasing, d'unités/équipements mobiles (par exemple à un dépôt pétrolier) avec des revenus récurrents liés au service après-vente.

Les marchés cibles pour le SOPHYS sont l'oil &gas, la chimie/production d'énergie, la pharmacie/cosmétique, la pétrochimie.

En ce qui concerne la technologie SLG, Orège peut vendre pour 70.000 à 150.000 euros, ou proposer en leasing, des équipements fixes ou mobiles, accompagnés de revenus récurrents pour l'accompagnement, par exemple dans le cadre d'un contrat avec un exploitant industriel pour le traitement des boues de stations d'épuration.

Les marchés cibles pour le SLG sont l'oil & gas, la chimie/pétrochimie, le marché municipal et l'agroalimentaire.

Les deux technologies développées par Orège se trouvent en phase d'industrialisation, avec d'ores et déjà plusieurs contrats signés.

'Nous avons été sollicités par de grands groupes opérant dans le même secteur, tel Veolia Environnement, et nous souhaitons que ces échanges concernent des partenariats et contrats commerciaux', a indiqué Pascal Gendrot.

Le co-fondateur a fait part d'un portefeuille de projets d'environ 60 dossiers identifiés et qualifiés, pour un chiffre d'affaires maximal potentiel à générer de plus de 70 millions d'euros sur cinq ans.

Orège entend lever entre 19,4 et 22,4 millions d'euros au cours de l'opération qui se déroule à partir d'aujourd'hui, jusqu'au 26 juin prochain. Le flottant devrait se situer entre un tiers et 40% du capital.

La société utilisera le produit net des fonds pour industrialiser et commercialiser ses produits sur ses différents marchés, développer d'autres applications à partir des technologies existantes, s'implanter à l'international, plus particulièrement au Royaume-Uni, en Allemagne, au Benelux, aux Etats-Unis et au Canada, renforcer ses fonds propres et conserver son avance technologique.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...