Bourse > Nyse euronext > Nyse euronext : Réponse à bruxelles avec deutsche börse
NYSE EURONEXTNYSE EURONEXT NYX - US6294911010NYX - US6294911010
32.230 € -0.37 %
32.500 €Ouverture : -0.83 %Perf Ouverture : 32.620 €+ Haut : 32.110 €+ Bas :
32.350 €Clôture veille : 9 551Volume : +0.00 %Capi échangé : 8 839 M€Capi. :

Nyse euronext : Réponse à bruxelles avec deutsche börse

tradingsat

(CercleFinance.com) - NYSE Euronext et Deutsche Börse ont fait savoir vendredi qu'ils avaient soumis un certain nombre de proposition à l'Union européenne dans le cadre de leur projet de rapprochement.

Les deux groupes expliquent que ces mesures visent à répondre à certaines inquiétudes manifestées par la Direction générale de la concurrence ('DG Competition') de Bruxelles au sujet de l'opération.

Les remarques de la Commission seraient liées à la nature des activités de dérivés du nouvel ensemble.

Dans un communiqué commun, NYSE Euronext et Deutsche Börse se disent prêts à éliminer leurs recoupements d'activités dans les dérivés sur actions et à assurer le maintien de la concurrence en ce qui concerne les contrats à terme sur indices et taux d'intérêt.

Ils réaffirment malgré tout vouloir 'préserver la logique industrielle de l'opération'.

Dans le détail, NYSE Euronext se déclare disposé à céder ses activités paneuropéennes de transactions de gré à gré sur dérivés actions, comme Bclear, un effort que Deutsche Börse compte imiter.

En ce qui concerne les marchés de dérivés sur taux et indices, Deutsche Börse et NYSE Euronext proposent d'ouvrir les portes de la plateforme Eurex Clearing à des tierces parties.

'Deutsche Börse et NYSE Euronext continuent de penser que leur rapprochement n'aura aucun effet préjudiciable sur la concurrence, mais qu'il la stimulera en offrant une contrepartie européenne réglementée, stable et transparente aux places de marché établies d'Amérique et d'Asie et en fournissant aux utilisateurs de marchés des services efficaces', assurent les deux opérateurs boursiers.

Fait notable, les propositions faites par les deux groupes vont rallonger de 15 jours l'examen de la Direction générale de la concurrence, qui ne devrait pas rendre son avis sur la fusion avant le 23 janvier prochain.

Copyright (c) 2011 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI