Bourse > Nokia > Nokia : Lourde rechute après la débâcle de la veille
NOKIANOKIA NOKIA - FI0009000681NOKIA - FI0009000681
4.936 € +1.94 % Temps réel Euronext Paris
4.960 €Ouverture : -0.48 %Perf Ouverture : 5.016 €+ Haut : 4.927 €+ Bas :
4.842 €Clôture veille : 5 612 970Volume : +0.10 %Capi échangé : 28 807 M€Capi. :

Nokia : Lourde rechute après la débâcle de la veille

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après sa débâcle d'hier, Nokia trébuche une nouvelle fois en Bourse jeudi, les analystes enfonçant le clou avec une série de révisions à la baisse de leurs objectifs et de leurs prévisions.

Sur l'OMX d'Helsinki, l'action du fabricant de téléphones mobiles chute encore de 7,2% et préserve le seuil des trois euros après avoir dégringolé de 14,5% mercredi.

Tous les grands analystes revoient à la baisse leurs estimations sur le groupe finlandais après son sévère avertissement lancé dans la journée d'hier.

S'ils ne se montrent pas surpris par ce 'warning', qu'ils disaient anticiper, les analystes d'UBS se disent choqués par la véhémence des facteurs qui en sont à l'origine.

'En plus, le troisième trimestre s'annonce encore plus difficile avec une politique de prix agressive chez RIM et une série de renouvellements de produits chez Samsung, Apple, HTC et LG', prévient le bureau d'études.

UBS décide en conséquence d'abaisser son objectif de cours de 4,1 à 3,2 euros, avec une opinion qui reste 'neutre'.

Oddo décide lui aussi d'abaisser son objectif de cours sur l'équipementier de 5,5 à 3,7 euros ce matin, tout en maintenant également un conseil 'neutre' sur le court terme.

Comme beaucoup d'autres, le courtier parisien s'interroge sur le bien-fondé de la stratégie consistant à renoncer à Symbian, un système développé en interne, pour endosser totalement la technologie Windows Phone.

'La visibilité sur la montée en puissance des terminaux Windows Phone aux Etats-Unis et en Chine reste limitée', déplore Oddo dans une courte note diffusée dans la matinée.

Rares sont les analystes à se montrer optimistes. Dans sa dernière étude, Crédit Suisse estime que Nokia est condamné à la troisième place du marché des 'smartphones' et abaisse son objectif de cours de six à 4,5 euros, ce qui représente encore un potentiel de hausse de l'ordre de 50%.

'Nous continuons de penser que l'attention consacrée à la plateforme Windows Phone permettra un rebond des résultats en 2013', explique Crédit Suisse, qui pense qu'un rafraîchissement de la gamme devrait soutenir le titre au cours du second semestre 2012.

Un écho positif qui semble partagé par les analystes de Nomura. S'ils estiment qu'il est toujours trop tôt pour revenir sur la valeur (ils abaissent leur objectif de quatre à 3,2 euros), les professionnels se disent prêts à devenir 'plus constructifs' en cas d'un renouvellement réussi de la gamme.

'L'arrivée des systèmes Windows 8 et Windows Phone 8 pourrait faire office de déclencheur', promet ainsi Nomura.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...