Bourse > Nokia > Nokia : Le redressement boursier se poursuit
NOKIANOKIA NOKIA - FI0009000681NOKIA - FI0009000681
5.387 € -0.81 % Temps réel Euronext Paris
5.430 €Ouverture : -0.79 %Perf Ouverture : 5.473 €+ Haut : 5.342 €+ Bas :
5.431 €Clôture veille : 3 861 320Volume : +0.07 %Capi échangé : 31 440 M€Capi. :

Nokia : Le redressement boursier se poursuit

tradingsat

(CercleFinance.com) - Nokia poursuit son redressement entamé la semaine passée avec la victoire d'Apple aux Etats-Unis dans l'affaire de violation de brevets l'opposant à Samsung.

A la Bourse d'Helsinki, le titre Nokia s'octroie actuellement 1,6% à plus de 2,3 euros. Depuis le plus bas de 1,3 euro touché le 18 juillet dernier, sa valeur a quasiment doublé.

De l'avis des spécialistes, l'équipementier finlandais pourrait profiter du verdict rendu vendredi dernier en faveur d'Apple par un tribunal californien, par le biais de l'affaiblissement potentiel de la plateforme concurrente Android choisie par Samsung.

'L'affaiblissement d'Android après ce procès pourrait bénéficier à Nokia', estiment ainsi les analystes parisiens d'AlphaValue.

Les professionnels indiquent que la défaite de Samsung pourrait en effet entraîner une altération liée à l'utilisation de l'interface Android.

'Les brevets d'Apple tels que le zoom par pincement, s'il venait à être interdit, affecterait de façon significative l'utilisation des terminaux', renchérit Stuart O'Gorman, gérant chez Henderson Global Investors.

Pour le gestionnaire, Apple demeure le grand gagnant de l'affaire, au détriment des sociétés ayant opté pour le système Android telles que Google, Samsung et HTC.

Il estime que des groupes comme Microsoft ou Nokia pourraient également tirer leur épingle du jeu.

Quelques avis dissonants se font entendre.

Pierre Ferragu, chez Bernstein, met en garde contre l'absence d'amélioration des fondamentaux chez Nokia.

'Dans les téléphones, Windows ne bénéficie d'aucune dynamique favorable chez les usagers et les difficultés d'Android ne vont pas y changer grand-chose. Quant au marché des tablettes, Android n'est aujourd'hui qu'un timide compétiteur sur un segment écrasé par l'iPad', ajoute-t-il.

'Nous pensons qu'il est temps d'initier une position 'courte' sur Nokia (à la vente, NDLR) en perspective de la tenue du salon Nokia World la semaine prochaine et d'un risque d'avertissement sur les résultats au mois de septembre',conclut l'analyste.

Copyright (c) 2012 CercleFinance.com. Tous droits réservés.


Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI