Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

NOKIA

NOKIA - FI0009000681 SRD PEA PEA-PME
5.133 € +0.73 % Temps réel Euronext Paris

Nokia : Le DG d'Ericsson dévoile sa stratégie, impact de 1,6 milliards d'euro

mardi 28 mars 2017 à 08h49
Marché : Ericsson annonce des charges et des provisions pour le 1er trimestre 2017

par Helena Soderpalm et Olof Swahnberg

STOCKHOLM (Reuters) - Ericsson a annoncé mardi qu'il passerait jusqu'à 1,7 milliard de dollars (1,56 milliard d'euros) en provisions, charges de dépréciation et de restructuration dans ses comptes de 2017, essentiellement dans ceux du premier trimestre, dévoilant au passage une nouvelle structure de ses activités.

Le nouveau directeur général de l'équipementier télécoms suédois Borje Ekholm, qui a pris les rênes de la société en janvier, a annoncé envisager une série de mesures à la fois pour redresser la branche médias déficitaire du groupe et pour restructurer ses activités de conception, de construction et de gestion de réseaux pour les opérateurs.

Cette première initiative d'envergure de Borje Ekholm était attendue par les marchés dans un contexte de ralentissement de la croissance du secteur et de concurrence féroce du chinois Huawei et du finlandais Nokia.

"Restaurer la rentabilité est essentiel et nous allons commencer par nous focaliser sur moins de domaines afin d'être plus efficaces (...) dans nos activités", souligne Ericsson dans un communiqué.

Le groupe a dit qu'il passerait dans ses comptes du premier trimestre des provisions pour un montant estimé entre sept et neuf milliards de couronnes (734-943 millions d'euros), qui sont liées à l'impact négatif de gros projets de certains clients.

Borje Ekholm a refusé de dévoiler l'identité de ces clients à l'occasion d'une conférence téléphonique, mais a dit qu'ils étaient peu nombreux et isolés et que cela n'avait rien à voir avec le changement de stratégie du groupe.

"Qu'est-ce qui s'est passé au premier trimestre pour que le groupe inscrive une provision de sept à neuf milliards ? C'est beaucoup d'argent. Cela me semble très étrange", a déclaré Inge Heydorn, gérant de fonds chez Sentat Asset Management.

AMÉLIORATIONS SIGNIFICATIVES ATTENDUES EN 2018

En Bourse, l'action Ericsson a perdu jusqu'à 4,6% dans les premiers échanges avant de se ressaisir pour ne plus abandonner que 0,5% vers 11h00 GMT.

Depuis le début de l'année, le titre est en hausse de 10,00%, faisant moins bien que l'indice sectoriel sur la période (+11,4%), après avoir abandonné 35% en 2016 et 12,8% en 2015.

Ericsson a également déprécié des actifs au sein de ses activités "Media and IT & Cloud" (média, service informatiques et informatique dématérialisée), qui auront un impact estimé sur le résultat d'exploitation au premier trimestre de trois à quatre milliards de couronnes. Le groupe a dit vouloir "étudier les options stratégiques" pour ces activités.

Les charges de restructuration se situeront entre six et huit milliards de couronnes sur l'ensemble de 2017, dont deux milliards seront inscrits dans les comptes des trois premiers mois de l'année.

L'équipementier suédois a dit n'avoir pas constater de changement dans sa dernière prévision pour le marché des infrastructures mobiles, qui devrait reculer de 2 à 6% en 2017.

Le directeur général d'Ericsson a dit s'attendre à des améliorations significatives en 2018.

"Au-delà, je suis convaincu qu'Ericsson, sur une base durable, peut au moins doubler sa marge opérationnelle 2016, hors charges de restructuration", a-t-il ajouté.

(Benoît Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français)

Copyright © 2017 Thomson Reuters

Vous suivez cette action ?

Recevez toutes les infos sur NOKIA en temps réel :

Par « push » sur votre mobile grâce à l’application TradingSat Bourse


Par email

Votre avis
TradingSat
Portefeuille Trading
+311.40 % vs +44.72 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat