Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Une capacité de rationalisation progressivement retrouvée dans les salles des marchés

lundi 30 mars 2020 à 15h10

(BFM Bourse) - Résumons tout d'abord les différentes phases connues par l'indice Nasdaq Composite depuis le début de l'explosion de la volatilité dès le 24 mars. Alors que le marché a successivement cédé à la peur (24 février - 11 mars), puis à la panique (12 et 16 mars), il a retrouvé ses esprits progressivement au sein d'une figure de congestion (17 - 13 mars) avant de s'engager dans une phase de rebond de contestation (depuis le 24 mars) dont l'ampleur est encore très timide au regard des pertes initiales.

Du point de vue comportemental, le marché évolue sur des niveaux de cours égal à ceux traversés lors de la première abdication, en date du 12 mars, mais dans un état d'esprit complètement différent: celui de la digestion des impacts sur l'économie de la crise sanitaire de Covid-19, qui a poussé une grande partie des Etats des Etats-Unis, notamment les principaux créateurs de richesse nationale, à imposer un confinement, avec en face un réponse budgétaire massive, historique, avec un plan de relance de 2 000 Milliards d'euros.

Le marché reste encore nerveux, mais garde sa capacité de rationalisation des informations, capacité complètement perdu il y a un peu plus de semaines.

Les opérateurs font face désormais à l'ampleur des dégâts sur le front de l'emploi et de la consommation. Pour rappel, jeudi, sur le front de l'emploi américain, avec les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage pour la semaine du 16 au 22 mars : ce nombre d'inscrits, qui était depuis de nombreux mois autour de la barre des 200 000, ont explosé, 2 fois plus que le consensus ne le laissait augurer, à 3 283 000... Dans ces conditions, c'est avec fébrilité que les opérateurs de marché vont prendre connaissance vendredi (14h30) des conclusions du rapport fédéral sur l'emploi (NFP, Non Farm Payroll) pour le mois de mars. Plus tôt dans la semaine, le cabinet privé en ressources humaines ADP (Automatic Data Processing), donnera un avant-goût. On s'attend à une envolée du taux de chômage (3.5% pour rappel fin février), et à un coup d'arrêt dans la situation de plein emploi dont pouvait se vanter fièrement le locataire de la Maison Blanche.

Rendez-vous essentiel demain également, avec le très suivi indice de confiance des ménages, au sens du Conference Board.

Dans l'immédiat, et c'est en particulier ce qui peut catalyser la seconde phase du rebond technique en cours, c'est le principe de réalité qui s'impose même aux plus obstinés: Trump, qui ne cessait de mettre la pression sur les Gouverneurs d'Etats confinés, pour un assouplissement des mesures, abandonne désormais l'idée de relancer la machine productive mi-avril. L'impatient locataire de la Maison Blanche se rend à l'évidence, et se montre disposé à la poursuite des mesures de confinement jusqu'à la fin du mois d'avril.

On prendra soin de noter que Paris étant passé en horaire d'été ce weekend, Wall Street n'ouvre plus à 14h30n comme c'était le cas pendant ces trois dernières semaines, mais à 15h30.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Deux points essentiels, qu'il convient d'articuler:

1- La question des points bas, dans l'immense vague de purge entamée le 24 février. Aucun signe de retournement haussier durable n'a été validé, et les probabilités, à terme, d'inscriptions de points bas inférieurs à 6 631 points sont importantes.

2 - A très court terme, la reprise d'esprit des opérateurs dont nous parlions plus haut peut se traduire par une poursuite à court terme, et probablement dans des volumes décroissants de la réaction de contestation amorcée le 24 mars, après abdication et congestion.

Lorsque la divergence cours / volumes deviendra trop flagrante, une rupture d'équilibre interviendra, avec une probable rechute des cours dans une volatilité importante.

Avis positif dans l'immédiat.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est positif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario haussier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote au dessus du support à 7344.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Positif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Une capacité de rationalisation progressivement retrouvée dans les salles des marchés (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+309.50 % vs -5.68 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat