Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Perte brutale de puissance disponible dans le moteur

mercredi 6 mai 2020 à 15h16

(BFM Bourse) - L'indice Nasdaq Composite a gagné du terrain hier (+1,13% à 8 809 points), avec deux bémols notables:

1) l'incapacité, en sommet de séance, à dépasser les points hauts de mercredi 29 avril

2) la proximité de la clôture avec les points bas de séance.

Ce manque de puissance dans le moteur s'explique par des sentiments de marché contraires, qui provoquent des pressions antagonistes. D'un côté, les perspectives d'une sortie de confinement aux Etats-Unis invite à se projeter davantage. Mais vers quoi ? Par ailleurs, le tour que prend ce dé-confinement, avec un empressement quasi macabre de Donald Trump, peut faire craindre une seconde vague de contamination... et donc une obligation de nouveau confinement...

Par ailleurs, les montées vives des tensions commerciales et diplomatiques entre Washington et Pékin ne sont pas sans conséquences sur l'appétence au risque sur les marchés.

Après des insinuations de plus en plus fermes de l'exécutif fédéral américain sur la provenance du SARS-Cov2 (du laboratoire P4 à Wuhan) - sans apport à ce stade des preuves adéquates ! -, Donald Trump sort de nouveau une de ses cartes maîtresses (toxiques ?): la menace de nouvelles hausses de tarifs douaniers à l'importation de produits chinois en sol américain. C'est donc le spectre d'un nouveau conflit commercial sino-américain qui fait sa sinistre réapparition.

"Cette attaque directe, alors que Donald Trump félicitait la Chine pour sa gestion de la crise sanitaire en début d’année, pourrait conduire à une hausse des tensions entre les deux premières puissances mondiales et surtout amener la Chine à décider de mesures de représailles, liées ou non à l’accord commercial de phase 1 signé en janvier par les deux pays", notait Vincent Boy, analyste de marché chez IG France.

Dans l'immédiat, les opérateurs viennent d'encaisser la publication sur l'emploi américain, par le cabinet en RH ADP, publication qui précède traditionnellement de deux jours le rapport fédéral NFP. Et la claque, attendue, est forte: sur le mois d'avril, la barre des 20 000 000 de postes détruits est effectivement dépassées selon le cabinet. Verdict vendredi à 14h30. Nous aurons, outre les chiffres officiels des destructions de postes, le taux de chômage, et la dynamique des salaires.

Hier côté statistiques, les opérateurs ont pris connaissance de l'ampleur du déficit commercial en données définitives pour le mois de mars, à -44.4 Milliards de dollars, significativement sous les attentes. Le PMI non manufacturier (ISM) est pour sa part ressorti au-dessus des attentes, à 41.8 en avril.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Le test de la moyenne mobile à 100 jours (en orange), courbe de tendance de fond de l'indice, est toujours en cours. Attention à une fausse sortie par le haut, et attention par là-même, au phénomène de bull trap; revenons-en à son mécanisme:

Le bull trap (piège à la hausse) est un phénomène classique en finance de marché comportementale: l'acheteur, appâté une première fois, l'est une seconde fois avec le sentiment de faire une affaire encore meilleure avec un point d'entrée jugé bon. Dès lors, la volatilité à la hausse progresse, et l'investisseur est de plus en plus persuadé d'avoir flairé la bonne affaire, sans se poser aucune question sur la justification de la hausse. Si le mouvement haussier ne prend pas corps, le piège se referme.

Seule une progression vigoureuse accompagnée de volumes puissants, avec l'appui de tous les secteurs représentés au sein de l'indice viendrait délivrer un message haussier durable, et donc invalider l'option retenue. Dans l'immédiat, tout retour entre 7 888 points et la borne basse du gap baissier du 10 mars à 8 344 points, même en eaux calmes, est jugée dangereuse. Nous n'en sommes guère loin.

Dans l'immédiat, la séance de vendredi, a causé une clôture hebdomadaire, loin d'être anecdotique, sur les points bas. Elles deux bémols évoqués en préambule de la présente analyse allument le feu orange. Avis neutre proposé.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 9088.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 8215.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Perte brutale de puissance disponible dans le moteur (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+306.60 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat