Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Les ventes au détail s'effondrent

vendredi 15 mai 2020 à 15h25

(BFM Bourse) - Dans une ambiance déjà largement refroidie par Dr Fauci en début de semaine, et par J. Powell en milieu de semaine, Wall Street devrait accuser le coup ce vendredi, avec un début de série statistique ce jour dans le rouge très... très vif. Les ventes au détail (hors automobiles) se sont effondrées - ça s'était prévu -, pour le mois d'avril, mais à un niveau bien plus abyssal qu'anticipé, à -17.20%, contre un consensus à -8.5% et un mois de mars ajusté à -4.0%... Si l'on regarde l'austère série statistique fourni par l'US Census Bureau, en terme de volumes de ventes au détail (hors véhicules automobiles), il s'agit d'un violent retour en arrière d'environ 7 ans. On rejoint les niveaux de juin 2013. Les quelques gains enregistrés hier (+0,91%) devraient rapidement être balayés sur l'indice Nasdaq Composite.

Les investisseurs vont donc continuer de suivre avec fébrilité la suite de publications de la journée, à savoir: la production industrielle à 15h15 (+ le taux d'utilisation des capacités de production), ainsi que les prévisions de l'inflation (U-Mich), en données préliminaires, à 16h00. De quoi casser un peu plus la dynamique du rally construit depuis le 24 mars.

Hier, les chiffres statistiques n'étaient pas meilleurs. Les nouvelles inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis ont une nouvelle fois constitué une mauvaise surprise, à savoir qu'elles sont ressorties à un niveau encore plus catastrophique qu'anticipé. Sur la semaine du 06 au 12 mai, près de 3 000 000 (2 981 000) nouvelles inscriptions ont été enregistrées, dans un pays qui ne commence qu'à peine à sortir d'un confinement, sortie déjà jugée bien trop précoce et risquée par le Dr Fauci. Pour rappel, le taux de chômage a bondi à 14.7% fin mars, et devrait poursuivre son ascension, dans une économie habituée jusque là au plein emploi, en particulier sur les deux dernières années civiles écoulées.

Quant aux prix à l'import, toujours outre Atlantique, ils ont baissé à un rythme moins fort que ne le laissait augurer le consensus. Les prix à l'importation aux États-Unis ont baissé de 2,6% en avril, a rapporté aujourd'hui le Bureau américain des statistiques du travail, après une baisse de 2,4% en mars. Les deux baisses mensuelles ont été causées par la baisse des prix du carburant. Les prix ​​à l'exportation ont diminué de 3,3% en avril, après avoir diminué de 1,7% le mois précédent.

Par ailleurs, les tensions entre Washington et Pékin, ravivés depuis les accusations de Trump contre les autorités chinoise sur l'origine du SARS-Cov2, pèsent significativement. "Concernant les relations entre les deux premières puissances mondiales, Donald Trump intensifie ses critiques et ses menaces à l’encontre de la Chine. Il précisait d’abord qu’il ne souhaitait pas parler à Xi Jinping, puis a énoncé un nombre de mesures de rétorsion possibles, concernant leur gestion de la crise sanitaire et en cas de non-respect de l’accord commercial de phase 1", notait Vincent Boy, analyste de marché chez IG France, dans sa note matinale.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Après un premier constat la semaine passée d'un essoufflement de la participation des opérateurs à la hausse, puis de l'apparition d'une combinaison de bougies en englobante baissière, la puissance des volumes sur la séance corrective de mercredi a achevé de rédiger le message baissier, désormais sous pli, et envoyé ! Le gap haussier du 05 mai, qui était traversant avec le gap baissier du 1er mai, est désormais, avec précision, comblé, et cette structure n'a aucune valeur haussière. Nous envisageons désormais une rupture de la moyenne mobile à 20 jours (en bleu foncé), avant un test de la moyenne mobile à 100 jours (en orange). Nous surveillons tout particulièrement l'attitude des cours lors des prochaines séances face à cette courbe devenue horizontale, et qui se présente potentiellement comme une ligne de cou (neckline).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 9088.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Les ventes au détail s'effondrent (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+308.20 % vs +1.03 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat