Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : La moyenne mobile longue bride les cours

vendredi 24 avril 2020 à 15h26

(BFM Bourse) - Soulagé par une accalmie (toute relative) sur le front du pétrole, et par la promulgation imminente d'une nouvelle tranche d'aide de près de 500 milliards de Dollars par D. Trump, le Nasdaq Composite soufflait un peu su la seconde partie de la semaine, tout en restant en délicate posture d'équilibriste. La nouvelle tranche d'aide sous forme de prêt accordée aux entreprises en difficulté, et d'aide aux hôpitaux face à la pandémie de coronavirus, sur laquelle se sont entendus les Parlementaires américains, soulagent quelque peu la cote. Le montant de l'enveloppe est de 483 Milliards de dollars.

La sortie de confinement, bien que dans les tuyaux, n'est pas encore à l'ordre du jour outre Atlantique. Imaginez ! Même l'impétueux D. Trump exhorte l'exécutif de l'Etat de Géorgie de ne pas se précipiter dans cette démarche ! Avec une économie paralysée, avec les principaux centres de décision, de production et de logistique "sous cloche", la série noire de statistiques économiques se poursuit... C'est au tour ce vendredi des commandes de biens durables de faire exploser les records à la baisse. Au mois de mars, les commandes de biens durables se sont effondrées en rythme mensuel de 14.4%, à comparer à un consensus à -12.0%. Toutefois, en données corrigées des éléments volatils (hors équipements de transports), ces commandes se sont contractées (-0,2%), mais nettement moins que prévu.

Hier les inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage ont confirmé l'état brusquement catastrophique du marché de l'emploi. Sur la semaine du 13 au 19 avril, l'indicateur monte à 4 427 000, en légère contraction mais tout de même au-dessus du niveau attendu. Concrètement, il s'agit du nombre de travailleurs particuliers qui ont rempli une demande d'assurance chômage pour la première fois durant la semaine considérée. On parle donc bien de nouveaux inscrits, et non pas d'un cumul d'inscrits. A titre de comparaison, avant le cataclysme provoqué par la pandémie, avec mise sous cloche de l'économie, ce nombre parvenait à avoisiner les 200 000. Les Etats-Unis étaient alors en situation de plein emploi.

Les indicateurs d'activité PMI par IHS Markit sont ressortis à des niveaux inquiétants, mais moins abyssaux qu'en Europe. A suivre la confiance des consommateurs et les prévisions d'inflation (U-Mich, données révisées), à 16h00.

Côté valeurs, Intel sera à suivre ce vendredi après la publication d'un 1er trimestre 2020 de bonne facture, dans une année au directionnel encore flou. A suivre également Zoom Communications, une des valeurs "Stay at Home" par excellence dont nous avons déjà parlé. Le titre du spécialiste des outils et services de visioconférence a battu un record absolu hier à 169,09$ (+12,54%). Au début du mois d’avril, quelques semaines seulement après le début du confinement généralisé dans plusieurs pays du monde, Zoom comptait 200 millions d'utilisateurs. Un bond déjà gigantesque au regard des 10 millions d'adeptes que la plateforme de discussions à distance faisait valoir en décembre 2019. Résultat de l'explosion de sa capitalisation boursière: le titre va rejoindre le Nasdaq 100.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Attention au bull trap, et revenons-en à son mécanisme:

Le bull trap (piège à la hausse) est un phénomène classique en finance de marché comportementale: l'acheteur, appâté une première fois, l'est une seconde fois avec le sentiment de faire une affaire encore meilleure avec un point d'entrée jugé bon. Dès lors, la volatilité à la hausse progresse, et l'investisseur est de plus en plus persuadé d'avoir flairé la bonne affaire, sans se poser aucune question sur la justification de la hausse. Si le mouvement haussier ne prend pas corps, le piège se referme.

Seule une progression vigoureuse accompagnée de volumes puissants, avec l'appui de tous les secteurs représentés au sein de l'indice viendrait délivrer un message haussier durable, et donc invalider l'option retenue.

Dans l'immédiat, toute navigation entre 7 888 points et la borne basse du gap baissier du 10 mars à 8 344 points, même en eaux calmes, est jugée dangereuse. Nous n'en sommes guère loin.

Avis neutre à l'échelle de la seule séance à venir, avec une nouvelle fois une probable ouverture en territoire vert et un test important de la moyenne mobile à 100 jours (en orange).

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons identifiés, notre opinion est neutre sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

On prendra soin de noter qu'un franchissement des 8685.00 points raviverait la tension à l'achat. Tandis qu'une rupture des 7888.00 points relancerait la pression vendeuse.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Neutre
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : La moyenne mobile longue bride les cours (©ProRealTime.com)
©2020 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+305.70 % vs -1.01 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat