Connexion
Mot de passe oublié Pas encore de compte ?

Nasdaq Composite

COMP - XC0009694271
- -

Nasdaq Composite : Dr Fauci refroidit même les techs

mercredi 13 mai 2020 à 15h29

(BFM Bourse) - Les mises en garde répétées de Dr Anthony Farci, en audition devant les Sénateurs américains, contre les risques d'une sortie de confinement trop rapide, ont refroidi les marchés mardi. L'indice Nasdaq Composite, indice phare des valeurs technologiques de la cote américaine, faisant preuve jusque là d'une résilience impressionnante dans la crise, a fini par reculer significativement mardi (-2,06% à 9 002 points), traçant une bougie bien peu engageante, dont le corps rouge (ou noir, c'est selon) englobe entièrement celui de la bougie précédente (voir plus bas).

"Ce retournement de tendance semble avoir été initié par la crainte de voir une seconde vague au niveau mondial, après la découverte de nouveaux cas en Chine mais également suite au témoignage du docteur Fauci sur les risques d’une réouverture de l’économie de façon prématurée" avance Vincent Boy, analyste de marché chez IG France.

Aux Etats-Unis, la barre des 80 000 morts a été tristement dépassée, pour près d'1 400 000 cas détectés à ce jour. "De nombreux pays voient le nombre de cas progresser rapidement, à l'image de la Russie, du Brésil ou encore de l'Inde. La Corée du Sud et la Chine craignent également une seconde vague, avec un retour haussier du nombre de cas et notamment dans la ville de Wuhan où cinq nouveaux cas ont été recensés, soit le plus grand chiffre depuis le 11 mars dernier", alerte Vincent Boy, analyste de marché chez IG France. "De plus, certains Etats des USA sont surveillés de près, alors que le déconfinement se poursuit et que la tendance baissière de la propagation du virus n'est pas encore claire", poursuit l'analyste.

Bref, si l'indice regorge de valeurs "Stay at Home" et si le modèle économique des acteurs majeurs de la tech' donne confiance, sur le papier, dans leur capacité à surmonter les épreuves de la crise, tout accès de nervosité, légitime à ce stade du rally, sont à surveiller comme le lait sur le feu. Nous parlions hier d'un effet de résilience dont l'expression, pleine et fédérée depuis le 06 avril (on parlera sans hésitation de rally) n'est pas infinie, car les inconnues multiples, sur le front de la pandémie de Covid-19 et ses conséquences sur l'économie, n'ont pas fini d'apporter leur lot de tourment. Si au vu de la puissance de la réaction de contestation dès le 24 mars, il est difficile d'imaginer un nouveau test des points bas, l'entrée dans une phase plus nerveuse, et moins inconditionnellement acheteuse, est probable.

Par ailleurs, les "tensions entre la Chine et les Etats-Unis sur le plan commercial, ne font qu’augmenter la pression baissière sur les indices", rappelait Vincent Boy, analyste de marché chez IG France. "Le président américain, qui accuse toujours ouvertement la Chine d’être à l’origine du virus, ne se dit pas intéressé par la renégociation de l’accord commercial avec la Chine", poursuivait l'analyste.

Côté statistiques, les opérateurs ont dû composer hier avec les indices des prix à la consommation, mesures phare de l'inflation. Ils ont manqué les attentes, et ce quel que soit le panier de produits retenu. En particulier, dans son acceptation la plus large les prix ont baissé de 0.8% en rythme mensuel en avril. C'est au tout ce mercredi des indices des prix à la production de manquer (complètement) les attentes (-1.3% pour avril), selon le Bureau of Labor Statistics. Cette baisse est la plus importante depuis le début de la série statistique, en décembre 2009. Les prix à la production en données finales ont baissé de 0,2% en mars et de 0,6% en février.

ELEMENTS GRAPHIQUES CLES

Passé le constat de la sur-performance relative de l'indice phare des valeurs technologiques par rapport à ses collègues généralistes (DJ) ou élargi (S&P500), il convient de noter la timidité et la décroissance des volumes sur les quatre dernières séances. Tout reflux rapide sous la moyenne mobile à 100 jours (en orange), accompagné de volumes en accélération, provoquerait une inversion de vapeur. Nous n'y sommes pas encore. Avis neutre légèrement positif à l'échelle de la séance à venir.

A court terme, la combinaison de bougie en englobante baissière validée sur des volumes d'échanges en hausse déclenche le signal d'alarme. La configuration traduit un essoufflement rapide du camp acheteur, suivi d'une prise en main tout aussi rapide du camp vendeur. Avis négatif proposé.

PREVISION

Au regard des facteurs graphiques clés que nous avons mentionnées, notre avis est négatif sur l'indice Nasdaq Composite à court terme.

Ce scénario baissier est valable tant que l'indice Nasdaq Composite cote en dessous de la résistance à 9088.00 points.

Le conseilLogo TradingSat

Nasdaq Composite
Négatif
Résistance(s) :
-
Support(s) :
-

GRAPHIQUE EN DONNEES QUOTIDIENNES

Nasdaq Composite : Dr Fauci refroidit même les techs (©ProRealTime.com)
©2021 BFM Bourse
TradingSat
Portefeuille Trading
+323.00 % vs +14.73 % pour le CAC 40
Performance depuis le 28 mai 2008

Newsletter bfm bourse

Recevez gratuitement chaque matin la valeur du jour sélectionnée par Logo TradingSat